Michèle Peyron
Députée de la 9ème Circonscription
de Seine-et-Marne

1 avril 2020

Revue de Presse

Le Parisien:

Seine-et-Marne:

 

Malgré le confinement, «  la collecte de sang doit absolument se poursuivre » 

l’Établissement français du sang (EFS) invite les donneurs à se déplacer, mais après avoir pris rendez-vous.

Assistance aux personnes vulnérables. C’est l’un des motifs qui figure sur l’attestation de déplacement dérogatoire. Et c’est la case que  l’établissement français du sang (EFS) Ile-de-France invite à cocher afin que la collecte du sang ne s’interrompe pas ces prochaines semaines.

Il rappelle que les lieux de collecte de sang «  sont considérés par les autorités de l’État comme des lieux publics autorisés car vitaux et indispensable ». Mais depuis lundi, et pour renforcer le « respect des consignes de sécurité », il est demandé aux donneurs franciliens de programmer leur venue.

 

Deux grand point de chute sur tout le territoire: les Maisons de don ou bien un site de collecte mobile. Où la prise de rendez-vous est fortement encouragée donc.l’EFS rappelle que dans les Maisons de don comme les sites de collecte mobile, les précautions sont les mêmes que partout ailleurs: respect des gestes barrière et distanciation d’un mètre entre chaque donneur. Seules les personnes présentant « des symptômes grippaux » ne pourront le faire.

Mercredi, en Seine- et-Marne, les mairies de Lognes et du Mée-sur-Seine accueille chacune un point de collecte. Des salles municipales à Limeil (Val-de-Marne), Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) ou Paris également. Des dizaines de points de collecte sont mises en place dans toute l’Ile-de-France.

Le pays Briard:

Pontault-Combault:

C’est une belle action de soutien que mènent les employés de Pizza Hut à Pontault-Combault. Alors que l’enseigne a annoncé la fermeture de tous ses points de restauration en France, certains d’entre eux ont pris l’initiative d’offrir des pizzas à ceux réquisitionnés pour le bien de tous en cette période de confinement.

Une initiative permettant d'éviter non seulement les pertes et le gâchis, mais également de montrer son soutien aux personnes mobilisés sur le terrain. L’action se poursuit, mais pour l’heure, le pôle santé, la caserne de pompiers, les salariés du Carrefour Market ou encore la police de Pontault-Combault, mais également l’hôpital de Jossigny avec la collaboration de NT Ambulance et les éducateurs spécialisés de l’institut médico-éducatif (IME) de Roissy-en-Brie ont déjà pu profiter de ces pizzas gratuites.


Tournan-en-Brie:
 
L’établissement public de gérontologie recherche du personnel en renfort. Avec l’épidémie de Covid-19, pour compenser une hausse de la charge de travail et l’absentéisme de certains salariés l’établissement gérontologique de Tournan-en-Brie recrute. «  Nous sommes désespérément à la recherche de renfort en cette période de pandémie de Covid-19, comme dans de nombreux établissements », explique Sandy Alderman Guerlot, la directrice adjointe de l’établissement.
«  le personnel effectue un travail formidable, que je tiens a saluer. Toute aide de professionnels de santé serait par ailleur.s la bienvenue pour faire face à la crise actuelle », précise le directeur de l’établissement, Dominique Peljak.
«  Habituellement nous sommes 110 agents, mais en ce moment, il y a non seulement de l’absentéisme certains sont malades, d’autres doivent avoir un peu peur, mais nous devons surtout faire face à une hausse de l’activité puisque nous avons confiné les résidents dans leur chambre, ce qui demande d’avantage de surveillance », ajoute la directrice adjointe.
Ainsi les postes d’infirmier(e)s, d’aide soignant(e)s, et d’agents de service hospitalier sont proposés. Sandy Alderman Guerlot précise: «  pour les infirmiers et les aides soignants, le diplôme est nécessaire pour être retenu. L’idéal serait de connaitre la gériatrie, mais vu l’urgence de la situation nous pouvons élargir le recrutement à des étudiants en stage ou à des retraités de la profession qui pourraient faire seulement quelques heures. On part déjà du principe que si on est prêt à aider pendant cette période, c’est qu’on a de bonnes valeurs morales?
Toute aide est la bienvenue.
En termes d’horaires, il serait question pour les aides soignants et les agents de service hospitalier de travailler soit en matinée (7h-14h), soit en après-midi (14h-21h), soit de nuit ( 21h-7h) et pour les infirmier(e)s entre 7h et 19h.
 
La république de Seine-et-Marne:
 
Face au Covid-19 les délégués du Défenseurs des droits toujours actifs.
 
En cette période de crise sanitaire, ils poursuivent leurs actions. Les neufs délégués de Seine-et-Marne du Défenseur des droits sont mobilisés en cette période de confinement et sont susceptibles d’accompagner les personnes rencontrant des difficultés, bien que les permanences hebdomadaires soient suspendues.
«  Malgré le Covid-19, les gens peuvent continuer de nous solliciter explique Marie-Anne Jacquery, la nouvelle animatrice pour la Seine-et-Marne et déléguée pour les secteurs de Chessy et Coulommiers.
Nous avons par exemple des demandes de personnes en détresse face à la fermeture d’épicerie solidaire, des personnes confrontés à des licenciements abusifs à cause du confinement.
Les délégués du Défenseur des droits travaillent sur cinq thématiques principales: «  les dysfonctionnements des administrations, la lutte contre les discriminations, La Défense des droits des enfants, les questions de déontologie des forces de sécurité et la protection des lanceurs d’alerte », liste-t-elle.
Nous sommes particulièrement attentifs aux questions liées au confinement. Les neufs délégués Seine-et-marnais peuvent être contactés directement par mail en fonction des secteurs de résidence des personnes mais un accueil téléphonique reste possible pour les personnes n’ayant pas d’autres moyens de les joindre ( au 09 69 39 00 00 de 10h à 16h).

Chelles/Lognes: marie-therese.fontenelle@defenseurdesdroits.fr
Nemours: dominique.bapteste@defenseurdesdroits.fr
Savigny-le-Temple (Sénart): caroline.lasies@defenseurdesdroits.fr
Nangis: marie-jane.rousselet@defenseurdesdroits.fr
Chessy/Coulommiers: marie-anne.jackery@defenseurdesdroits.fr
Fontainebleau/Provins: francois.rondot@defenseurdesdroits.fr
Melun: jacques.pericat@defenseurdesdroits.fr
Pontault-Combault: jacques-alain.rozen@defenseurdesdroits.fr
Meaux: jean-louis.bechir@defenseurdesdroits.fr

Articles similaires

Réalisation & référencement Comment créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.