Michèle Peyron
Députée de la 9ème Circonscription
de Seine-et-Marne

15 juin 2020

Revue de Presse

La République de Seine-et-Marne:

Pontault-Combault:

 

Jeudi 11 juin, une distribution alimentaire était organisée à Pontault-Combault. Près de 300 paniers-repas ont été donnés aux plus démunis. La salle des fêtes Jacques Brel avait des faux airs d’épicerie. Plusieurs dizaines de sacs, tous remplis à ras bord n’attendaient plus que leur propriétaire. À l’intérieur, légumes, boites de conserve, pâtes, riz sont entassés auprès de produits frais. « Il s’agit d’un don émanant de la Région Île-de-France en partenariat avec la banque alimentaire, dévoile le maire de la commune, Gilles Bord, qui a réceptionné les victuailles le matin même. Avec les agents et les élus, nous avons préparés les sacs dans la matinée », ajoute-t-il.

Une distribution d’envergure qui a vue le jour à cause de la crise sanitaire du Covid-19 vécue ces dernières semaines. À ce titre, un masque en tissu réutilisable figurait d’ailleurs au fond de chaque panier. Une fois composés, les paniers-repas ont été dispatchés à différents endroits de la commune. Car outre le point de distribution de la salle des fêtes, d’autres sacs ont été dirigés vers l’épicerie sociale ou vers les bénévoles des Resto du coeur et du Secours populaire, pour être distribué aux plus démunis. «  Les personnes ont été choisies par l’aide sociale de la ville, poursuit, Gilles Bord. Des personnes âgées font aussi partie des bénéficiaires ». 

 

Brie-Comte-Robert:

 

A 17 ans, Nicolas Pinon, sort le 3ème et avant-dernier volet de sa saga « Five ». Je vis à Brie-Comte-Robert. J’ai 17ans  et je termine ma 1ère SES au lycée Blaise Pascal. J’ai commencé à écrire la saga « Five » à l’âge de 14ans. Je viens de terminer le quatrième et dernier volet. Depuis trois ans, je pense tous les jours à « Five ».

Je suis arrivé à l’écriture par le cinéma, j’ai toujours voulu être réalisateur. Vers douze ans, j’ai commencé à rédiger des petites histoires, comme les plans d’un film. Après je me suis dit pourquoi pas écrire une vraie histoire, qui ne soit pas filmée mais qui reste ouverte à toutes les possibilités. C’est à ce moment que j’ai imaginé « Five ».


Articles similaires

Réalisation & référencement Comment créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.