Michèle Peyron
Députée de la 9ème Circonscription
de Seine-et-Marne

19 mars 2020 - Comment expliquer la pénurie de masque ?

CORONAVIRUS - Matériel Santé

Interview Olivier Veran dans Le Figaro / Comment expliquer la pénurie de masque ?

Le pays a changé sa doctrine sur les masques il y a dix ans. Jusqu’en 2010 il y avait un stock d’État d’un milliard de masques chirurgicaux et 600 millions de masques FFP2. À la suite de l’épisode épidémique de grippe H1N1 de 2011, il a été décidé que ces stocks ne s’imposaient plus, la production mondiale de masques étant supposée suffisante. Malheureusement, personne n’avait anticipé qu’une crise sanitaire allait d’abord percuter la Chine et mettre le monde en situation de pénurie industrielle. Nous avons abordé cette épidémie dans une situation très dégradée, avec un stock nul en FFP2 et à peine 150 millions de masques chirurgicaux adultes et pédiatriques. Nous avons donc passé une commande publique auprès de tous les industriels. Les usines tournent 24h/24 et sortent environ 6 millions de masques par semaine. Nous avons été le seul pays au monde à faire une réquisition exhaustive de tous les stocks et des flux de production. Nous importons aussi des masques de l’étranger et nous saisissons toujours les opportunités pour en commander davantage. La Chine vient de nous en offrir 1 million. Nous travaillons aussi avec les industriels pour accroître la production nationale, y compris en convertissant des entreprises consacrées à d’autres productions. À cette situation particulièrement tendue de pénurie dès l’origine, se sont ajoutés de nombreux vols qu’on ne peut que condamner fermement.


Articles similaires

Réalisation & référencement Comment créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.