Michèle Peyron
Députée de la 9ème Circonscription
de Seine-et-Marne

Revue de Presse

Le Pays Briard:

Pontault-Combault:

Mercredi 1er avril, 9h. Le centre de dépistage « drive » mis en place par le laboratoire d’analyse Biopath-Unilabs ouvre. Sur la parking derrière le pôle santé La Francilienne, le personnel chargé d’effectuer les prélèvements pour le dépistage du Covid-19 se prépare à accueillir les premiers patients. Déjà, la matinée est complète.

 

Pour le moment, ce centre de dépistage n’est ouvert que le matin de 9h à 12h. Mais selon le maire, Gilles Bord, «  il devrait ouvrir toute la journée à partir de la semaine prochaine ».

«  Les rendez-vous pour le dépistage ne sont possibles que par l’intermédiaire d’un médecin qui prend le rendez-vous pour son patient quand il estime qu’il y a une utilité. Le personnel de santé et de sécurité sont prioritaires », explique le maire.

Ce système de « drive », qui commence à se mettre en place un peu partout en France, permet de rester confiné tout en ayant accès au test depuis sa voiture. Il est recommandé d’être seul dans sa voiture, et de préférence muni d’un masque de protection. Une fois le test effectué, par prélèvement nano-pharyngé (gorge, nez, nasopharynx), il est envoyé au plus vite pour analyse. Les résultats seront disponibles sur internet via une application sécurisée sous 24 heures à 48 heures. Cette initiative est soutenue par le ville de Pontault-Combault qui apporte son aide matérielle.

Mais ce n’est pas le seul dispositif d’ampleur mis en place à Pontault-Combault. En effet, en lien avec l’agence régionale de santé et l’assurance maladie, un centre de consultations ambulatoires devrait voir le jour dès ce vendredi. Un gymnase est mis à disposition par la ville. Quatre cellules de visites médicales ont ainsi été installées, ainsi q’une salle d’attente, le tout en suivant un parcours sécuritaire.

Le but de ces dispositifs: optimiser leur prise en charge des patients, éviter la propagation du virus, et avoir une régulation médicale efficace du flux en lien avec les services d’accueil et le samu (15).

«  Ce centre entièrement équipé, a été mis en place pour regrouper les patients atteints du Covid-19, ou avec des symptômes évocateurs. On centralise les rendez-vous au lieu qu’ils se deplacent dans des cabinets médicaux différents », souligne Gilles Bord.

 

«  Le réseau local de santé est mis à contribution. Quinze médecins, quinze infirmières, et plusieurs pharmaciens ont été réquisitionnés », poursuit-il.

À l’issue de la visite médical, les patients seront dirigés vers des structures avec des places libres pour être pris en charge dans les meilleurs délais. En Ile-de-France, 150 projets de centre de consultations ambulatoires sont soutenus par l’Agence régional de santé et ses partenaires dans la région.


Articles similaires

Réalisation & référencement Comment créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.