Michèle Peyron
Députée de la 9ème Circonscription
de Seine-et-Marne

2 mars 2021

Revue de Presse

Le Parisien:

Pontault-Combault:

 

Les habitants de l'Ocil verront bientôt le centre-ville.

 

La destruction du porche donnant sur le centre-ville est une étape décisive dans la réhabilitation, en cours depuis fin 2019, de ce quartier de 934 logements sociaux livrés en 1969.

Ce porche, composé de 16 logements_ses habitants ont été relogés localement_ surplombant l’entrée du quartier, a commencé à être grignoté hier par le maire lui même, aux manettes d’un engin de démolition. Puis par les ouvriers de l’entreprise GTM bâtiment. Qualifié par l’édile d’ «  aberration architecturale » et en même temps de «  marqueur historique » de ce quartier emblématique de la ville, il doit disparaître d’ici quelques semaines. De nuit, le lieu était devenu un point de deal générateur de nuisances. Mais ça, c’était avant. «  Ce passage a vocation à ouvrir le quartier sur la ville et la ville sur le quartier, a déclaré Gilles Bord. Ce sera aussi une passerelle entre l’est et l’ouest de la commune, avec une voie verte qui sera créée dans quelques années.

 

La République de Seine-et-Marne:

Ozouer-le-Voulgis:

 

Dans le cadre du budget participatif de la RégionIle-de-France, la commune d’Ozouer-le-Voulgis a candidat pour obtenir une solution de nettoyage 100% biodégradable. Vous pouvez voter jusqu’au 8 mars.

Pour cette commune, cette demande s’apparente à une suite logique. Jusqu’au 8 mars prochain, la Région Ile-de-France vous propose de voter pour les projets qui méritent d’être financés par le biais du budget participatif. Pour cette deuxième session, il faut dire qu’il y a le choix ! Pas moins de 700 projets ont été déposés entre octobre et décembre 2020 par des entreprises, des associations, des municipalités ou encore par des collectifs franciliens. 

Parmi ces projets figure notamment celui porté par la commune d’Ozouer-le-Voulgis. Cette dernière a choisi de candidature pour obtenir le financement d’une machine permettant la création de solution de nettoyage 100% biodégradable. «  C’est la continuité du travail mis en place depuis 2015 dans la commune » résume à ce titre Frédéric Da Silva, conseiller délégué à l’environnement dans la petite commune.

La municipalité estime ce projet à près de 10 000 euros. Obtenir le financement de la Région pourrait lui permettre de poursuivre sur sa lancée verte. «  Depuis plusieurs années, nous œuvrons pour la mise en place d’une politique éco-responsable. Nous avons mis des boîtes de recyclage de batteries et de piles dans les écoles pour sensibiliser les plus jeunes sur ce sujet », reprend Frédéric Da Silva.

 

Chevry-Cossigny:

 

La ville lance son concours intitulé Tous en scène. Un jeu inspiré de l’émission La France a un incroyable talent.

Vous êtes danseur, chanteur, musicien, comédien, magicien… alors ce concours est fait pour vous ! «  Le postulat de départ est de créer un évènement festif à l’échelle de la commune. C’est un événement qui va prendre une envergure singulière par ces temps de crise sanitaire », formule Jonathan Wofsy, le maire de Chevry-Cossigny. Le but est simple. Le concours est librement inspiré de l’émission phare de M6: La France a un incroyable talent. Pour postuler et tenter de remporter les lots mis en jeu (jusqu’à 500 euros de cadeau), vous pouvez envoyer une vidéo de vous en chantant, dansant ou en exécutant un tour de magie aux services municipaux du 1er mars au 31 mai prochain? S’ensuivra une sélection des «  meilleures prestations ». «  Les personnes sélectionnées se produiront ensuite à l’automne sur la scène de la Marmite et un jury les départagera », confirme le maire. Les gens habitants les communes alentour qui sont intéressés peuvent également s’inscrire », rassure Jonathan Wofsy. À vos téléphones ! Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de la ville de Chevry-Cossigny.

 

Châtres: 

 

Débrayage dans deux entreprises.

Vendredi 26 février, les salariés des entreprises ID Logistics et Kuehne Nagel présentes au sein de la ZAC du Val Bréon de Châtres ont débrayé à l’appel du syndicat CFDT transports centre francilien. La raison des ces actions organisées conjointement ? Les conditions de travail et une revalorisation salariale.


Articles similaires

Réalisation & référencement Comment créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.