Evenement

Sous la neige, nous avons accueilli Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’État à la transition écologique, en compagnie du maire de Chaumes en Brie, François Venanzuola, ses adjoints, du représentant de la Préfète Nicolas Demestre. 

Thème de la visite :
LA MÉTHANISATION 
et l’originalité de la Ferme d’Arcy,

Nichée au cœur de la Brie, dans le hameau d’Arcy, à Chaumes-en-Brie, la Bioénergie de la Brie fait office de laboratoire test dans le vaste élan de la transition énergétique. Cette propriété agricole de 350 ha est la première en France à avoir produit du biométhane, autrement appelé « biogaz épuré », et à l’injecter directement dans le réseau de distribution de GRDF.
L’originalité : le gaz est obtenu par méthanisation du fumier et des poussières de céréales, entre autres. De quoi alimenter en chauffage et saturer la demande de milliers de foyers des villages voisins : Chaumes-en-Brie, Verneuil l’Étang, Guignes, Yèbles, Ozouer-le-Voulgis, Fontenay-Trésigny etc... 
Comment obtient-on une énergie « verte » à partir de ressources comme le fumier ? 
À première vue, la ferme d’Arcy ressemble à une propriété agricole comme une autre. Si ce n’est ces grandes structures, souvent comparées à des yourtes, qui se dressent au centre du domaine de Mauritz et Jacques-Pierre Quaak, les deux frères propriétaires. Celles-ci constituent pourtant le cœur de l’activité de méthanisation de la ferme.

Mais pour le moment, revenons à la source, c’est-à-dire aux matières premières du site. On entre dans la ferme d’Arcy en passant par les champs et devant quelques dizaines de vaches qui sous abri. 
À la base, l’exploitation est traditionnelle, de la polyculture – blé, betterave, colza, maïs et haricot – et de l’élevage de vaches limousines. 

En 2013, lui et son frère Jacques-Pierre décident alors d’utiliser les déchets de leur exploitation afin de créer de l’engrais et de l’énergie. 

Traditionnellement, les effluents d’élevage sont traités et répandus sur les champs, ce qui peut polluer les nappes phréatiques et dégage du CO2. 
Quitte à faire ce traitement, ils ont choisi de créer de la valeur ajoutée, en plus de fournir une énergie verte alternative.


Articles similaires

Réalisation & référencement Comment créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.