Michèle Peyron
Députée de la 9ème Circonscription
de Seine-et-Marne

21 janvier 2021, chacun doit être capable de choisir sa vie

Mes engagements

Nos mesures concrètes pour changer le quotidien de nos jeunes.

La crise du Covid-19 a mis en lumière les nombreuses difficultés structurelles que connaissent aujourd’hui nos jeunes générations. 

Le jeudi 21 janvier 2021, le Président de la République, Emmanuel Macron, a pu échanger avec des étudiants à l’université Paris-Saclay dans l’Essonne.

Ils lui ont fait part de leurs difficultés économiques, sociales et psychologiques ainsi que de leurs craintes et leurs doutes quant à leur avenir encore incertain.

A la suite de cette rencontre, le Président a tenu à faire plusieurs annonces en vue d’améliorer le quotidien et de réduire la précarité des jeunes.

En effet, le gouvernement souhaite permettre à tous les étudiants non-boursiers et internationaux d’accéder à deux repas par jour à un euro dans les restaurants universitaires.

A l’heure actuelle, cette solution n’est proposée qu’aux étudiants boursiers.

Par ailleurs, le gouvernement souhaite, en réponse à la crise psychologique que vivent nos jeunes générations, créer un « chèque psy » à partir du 1er février 2021.

Cette mesure vise à permettre à tous les étudiants en situation de mal-être de suivre un spécialiste et d’avoir accès à des soins.

Nul ne devrait avoir à vivre seul les déflagrations que nous subissons !

Dans les prochains mois, le gouvernement devrait présenter un plan en vue de favoriser l’égalité des chances dans le prolongement du plan « un jeune, une solution » (sept milliards d’euros).

Je souhaitais également saluer la proposition de mon collègue Stanislas Guerini, délégué général de la République en Marche.

En effet, il propose d’accorder un prêt de 10000 euros à taux zéro pour tous les jeunes de 18 à 25 ans qui le souhaitent.

Ce « capital jeune » devrait être remboursable sur 30 ans et uniquement si le bénéficiaire a atteint un niveau de revenu suffisant.

Cette mesure devrait toucher plus de cinq millions de jeunes et pourrait être un premier pas vers plus d’égalité des chances. Il est insupportable de voir des jeunes baisser les bras et se résigner alors qu’ils en ont le talent et l’inventivité. Par ailleurs, nous souhaitons également la mise en place d’une couverture universelle de santé pour les 16-25 ans. 

Ainsi, je souhaitais souligner la détermination du gouvernement et de la majorité présidentielle à apporter des réponses et des solutions concrètes aux craintes et aux doutes que connaissent nos jeunes générations.

Nous continuons dans la démarche qui nous anime depuis le début de notre mandant : changer votre quotidien pour toujours plus de liberté, d’égalité et de fraternité.


 


Articles similaires

Réalisation & référencement Comment créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.