Michèle Peyron
Députée de la 9ème Circonscription
de Seine-et-Marne

3 décembre 2020, une nouvelle arme contre le virus : le vaccin 

Mes engagements

Une nouvelle arme contre le virus : le vaccin. 

Tenir ensemble, encore !

Le 03 décembre 2020, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé la stratégie vaccinale de la France, en présence du ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran. 

Des campagnes de vaccination ont déjà débuté en Europe et notamment au Royaume-Unis, en Espagne, en Italie. 

Cette stratégie vaccinale doit nous permettre de remplir trois objectifs de santé publique : 

  1. Faire baisser la mortalité et les formes graves de la maladie.

  2. Protéger les soignants et le système de soins. 

  3. Garantir la sécurité des vaccins et de la vaccination.

 

200 millions de doses commandées pour un montant de 1.5 milliards d’euros. 

  • Une campagne non-obligatoire. 

  • Une campagne gratuite pour tous. 

  • Une campagne sous haute sécurité. 

 

Trois phases : 

  1. Cette première phase avec les vaccins Pfizer/BioNtech concerne les seniors en établissements, notamment en Ehpad, parce qu’ils cumulent les risques à cause de leur âge et de la vie en collectivité, et les personnels âgés ou malades chroniques qui s’occupent d’eux. Soit environ 1 million de personnes. Cette première vague doit s’étaler sur “6 à 8 semaines”, afin de “tenir compte du délai de 21 jours entre la première vaccination et le rappel”. 

  2. Entre la mi- et la fin février, le spectre va s’ouvrir par étapes à 14 millions de personnes à l’aide des vaccins AstraZeneca et Moderna. Avec d’abord les personnes âgées de plus de 75 ans, puis celles de plus de 65 ans et les professionnels de santé et médico-sociaux vulnérables en raison de leur âge ou de leur santé. 

  3. A la fin du printemps, la phase grand public interviendra - environ 50 millions de personnes - et ce en fonction de la disponibilité des doses. Il y aura là encore des publics prioritaires : les personnes âgées de 50 à 64 ans, “les professionnels des secteurs essentiels au fonctionnement du pays en période épidémique” (sécurité, éducation, alimentation), les personnes vulnérables et précaires et ceux qui les prennent en charge, “les personnes qui vivent dans des hébergements confinés ou des lieux clos”. Ensuite, sera concerné “le reste de la population majeure”. Les mineurs ne font pas l’objet de recommandations car les études cliniques les plus avancées n’ont pas inclus cette population. 

 

Face aux réticences des Français à se faire vacciner, le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé la mise en place d’un comité présidé par l'immunologue, le professeur Alain Fischer, chargé de garantir la transparence autour de la stratégie vaccinale. Il associe des scientifiques et des soignants, des représentants des patients, des citoyens et des collectivités. Par ailleurs, le Premier ministre a saisi le Conseil économique, social et environnemental (CESE) afin d’associer la société civile à la conception de la stratégie vaccinale.

En Seine-et-Marne, 12 centres seront ouverts dès le lundi 18 janvier pour les personnes âgées de plus de 75 ans ou pour les personnes particulièrement vulnérables quelque soit leur âge :

  • MELUN: 8 rue de Vaux

  • SAINT-FARGEAU-PONTHIERRY : salle de l’hôtel de Ville – 185 avenue de Fontainebleau

  • BRIE-COMTE-ROBERT : hôpital gériatrique de Brie

  • CHELLES : Centre culturel de Chelles place des Martyrs de Chateaubriand

  • PONTAULT COMBAULT : Salle des fêtes J.Brel, Rue du plateau

  • LAGNY : salle polyvalente totem -  Avenue André Malraux

  • MEAUX Colisée de Meaux : 73, avenue Henri Dunan

  • COULOMMIERS : Maison de santé pluridisciplinaire – 28 avenue Victor Hugo

  • FONTAINEBLEAU : Gymnase Lagorsse - 1, rue Jean Becquerel

  • NEMOURS : Maison de santé pluridisciplinaire - 2 rue Denis Papin

  • PROVINS : Centre culturel et sportif Saint-Ayoul - 10, rue du général Delort

  • MONTEREAU FAULT YONNE : salle des fêtes place du calvaire.

Nous pouvons nous féliciter d’avoir vacciner plus d’1 million de personnes avant la fin du mois de Janvier 2021 et en dépassant les objectifs que nous nous étions fixés. 

 


 


Articles similaires

Réalisation & référencement Comment créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.