Michèle Peyron
Députée de la 9ème Circonscription
de Seine-et-Marne

5 décembre 2020. Le logement, point de départ d’un sursaut républicain

Mes engagements

“Le logement, point de départ d’un sursaut républicain.”

 

Le 05 décembre 2020, la ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, a publié une tribune dans le Journal du Dimanche et c’est avec conviction que je l’ai cosignée avec d’autres élus et adhérents de Territoires de Progrès, dont je fais partie.

 

Dans cette tribune, Emmanuelle Wargon en appelle à en “finir avec les ghettos et l’entre soi” en souhaitant “redonner à nos concitoyens l’envie de faire société (..) et d’être solidaire en toute situation”. 

La crise sanitaire, économique et sociale que nous vivons a mis en lumière l’isolement géographique et social, l'étroitesse des logements, l’insalubrité et les nuisances diverses, ainsi que l’éloignement des services publics et des espaces de vie commune. C’est la raison pour laquelle nous sommes convaincus qu’en ces temps de crise où la cohésion nationale se retrouve fracturée, une politique du logement ambitieuse permettra de renouer avec le vivre-ensemble. Quels sont donc nos objectifs prioritaires ? Nous souhaitons redonner des moyens humains et financiers à notre politique du logement afin de permettre plus de mixité sociale et plus de justice sociale dans nos quartiers et dans nos villes. 

Afin de recréer de la mixité sociale dans nos quartiers et dans nos villes, il est nécessaire que “le parc de logements sociaux accueille à la fois des ménages dans le besoin et des travailleurs prioritaires de la nation, personnels hospitaliers, enseignants, policiers, caissières et éboueurs”. 

 

Enfin, nous devons mettre en place une politique de construction de logements sociaux audacieuse. Pour cela, nous souhaitons “réviser les obligations des collectivités territoriales, dans le cadre de la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains (SRU), qui fixe les obligations des collectivités territoriales en matière de construction de logements sociaux jusqu'en 2025.” En tant que parlementaire, je fais partie de la commission nationale chargée de l’examen du respect des obligations de réalisation de logements sociaux. Je suis donc particulièrement attentive aux choix géographiques pour l’implantation des logements sociaux et des centres d’hébergement d’urgence. Il est crucial que ces logements ne se trouvent “plus à la frontière des villes mais à proximité des services publics ou des lieux où se trouvent les emplois et les formations”.

 

Vous pouvez retrouver la tribune de la ministre. 

https://www.lejdd.fr/Politique/tribune-la-ministre-emmanuelle-wargon-le-logement-point-de-depart-dun-sursaut-republicain-4010238


 


Articles similaires

Réalisation & référencement Comment créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.