Activités Parlementaires

Retour sur les travaux de la Commission des Affaires Sociales en Février 2018

 

Dans le cadre de la Commission des Affaires Sociales, le mois de Février a été riche en auditions et en débats sur des enjeux importants.

 

Le mercredi 7 février était consacré à une journée d’échanges sur le thème de la pauvreté à l’école. Lors d’une table ronde la matinée, en commun avec la Commission des Affaires Culturelles et de l’Education, nous avons auditionné une directrice d’école à Bobigny, le Vice-Président du mouvement ATD (Agir pour la Dignité) Quart-Monde et Jean-Paul Delahaye, Inspecteur général honoraire de l’éducation nationale. De par leur expérience qu’ils nous ont fait partagés, ils nous ont exposés beaucoup d’exemple de problèmes concrets, nous donner des recommandations et répondre aux questions des parlementaires. 

 

L’après-midi de ce même jour, nous avons reçu, conjointement avec la Commission des Affaires Culturelles, Madame la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, et Monsieur le Ministre de l’Education Nationale, Jean-Michel Blanquer, toujours sur ce même thème. Ils ont pu nous présenter l’engagement du Gouvernement pour lutter contre la pauvreté à l’école et répondu à nos questions. J’ai d’ailleurs posé une question sur l’obésité infantile, plus importante chez les enfants défavorisés. 

 

Le mercredi 14 février a quant à lui concerné l’emploi des personnes handicapées. Nous avons en effet auditionné Monsieur Dominique Perriot, Président du Fond pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (fiphfp) puis Madame Anne Balthazar, Présidente de l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefip) ainsi que son Directeur Général, Monsieur Didier Eyssartier. 

 

Ce sujet me tenant particulièrement à cœur, j’ai pu interroger l’Agefip sur le recours à la voie apprentissage pour les personnes en situation de handicap. En effet, nous savons que l’apprentissage permet une meilleure insertion dans l’emploi des jeunes, notamment handicapés. Aussi, j’ai souhaité connaître quelles étaient leurs recommandations pour favoriser encore plus le recours à cette voie.

 

Le 21 février, nous avons examiné et débattu deux propositions de lois présentées par le groupe Groupe Démocrate et Républicaine. La première concernait la lutte contre la précarité professionnelle des femmes. Cette proposition de loi vise à un encadrement plus restrictif des contrats à temps partiel. Malgré le bien-fondé de cette proposition de loi, les députés de la République en Marche ne l’ont pas adopté. En effet, cette proposition de loi ne traite pas directement de la question des inégalités salariales. Le Gouvernement et la majorité mènent depuis le début du quinquennat une action globale sur la réduction des inégalités de genre, les inégalités salariales faisant évidemment partie de cette action. 

 

La seconde proposition de loi portait sur la reconnaissance sociale des aidants. C’est un besoin que nous partageons avec les Députés de la majorité et le Gouvernement. La Ministre de la Santé a d’ailleurs chargé Dominique Gillot, ancienne Ministre, d’une mission de réflexion globale sur le vieillissement et les aidants. Aussi, nous souhaitons attendre les conclusions de cette mission et mener une réforme globale du vieillissement.

Enfin, pour conclure ce mois, nous avons auditionné Madame la Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel le 21 février après-midi. 


Articles similaires

Réalisation & référencement Comment créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.