Assemblée Nationale

Le mois de juillet, dernier de la session parlementaire 2017/2018, nous a permis de terminer l’examen d’un certain nombre de textes très importants pour nôtre pays.

  • Le 9 juillet 2018, nous avons été convoqués par le Président de la République au Congrès. Il a rappelé toutes les avancées que nous avions déjà permises et quels seraient les grands axes de travail pour la prochaine session.
  • Dès le lendemain, nous avons entamé de longs débats (deux semaines) sur la réforme constitutionnelle. Cette réforme a pour but de rendre notre démocratie plus représentative, responsable et efficace. Elle vise notamment à réduire le nombre de parlementaires, mais aussi à simplifier la procédure parlementaire. Nous avons également voté la suppression du mot race de l’article 1er de notre texte fondamental mais aussi ajouté la mention de non distinction entre les sexes.

Néanmoins, l’opposition, qui ne veut pas de ce texte, a décidé d’obstruer le débat. Cette obstruction s’est intensifiée après les révélations de l’affaire Benalla, qui est une affaire judiciaire et non politique. Cette obstruction a duré près de 4 jours. De ce fait, le Gouvernement a décidé de décaler la fin de l’examen de cette réforme très importante pour nos institutions.
Les oppositions ont également déposé deux motions de censure (une Les Républicains, une des gauches). Nous les avons débattus le 31 juillet. Ces motions ont été déposées, non pas en rapport d’un texte de loi, mais bien sur une affaire judiciaire, nous sommes parlementaires et non juge.

  • Nous avons également adopté définitivement plusieurs propositions de loi : la proposition de loi sur les fausses-informations, la proposition de loi sur les transferts de compétences eau et assainissement qui est une demande forte de nos collectivités territoriales et la proposition de loi sur l’interdiction des rodéos motorisés. Pour cette dernière, Madame Gourault, Ministre auprès du Ministre de l’Intérieur, en a fait la promotion en faisant un déplacement dans notre département le 1er aout 2018.

Enfin, nous avons adopté définitivement plusieurs projets de loi dont j’ai déjà évoqué le contenu sur mon site internet. Il s’agit de textes fondamentaux dans la transformation que nous menons pour notre Etat :

  • Le projet de loi pour un Etat au service d’une société de confiance ;
  • Le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel ;
  • Le projet de loi pour une immigration maitrisée, un droit d’asile effectif et une intégration réussie ;
  • Le projet de loi d'orientation et de programmation renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes.

Les travaux de l’Assemblée sont interrompus pour la période estivale. Nous les reprendrons le 12 septembre 2018.

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Comment créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.