Michèle Peyron
Députée de la 9ème Circonscription
de Seine-et-Marne

Mission Togo - Délégation de l'Assemblée Nationale Française

Du 24 au 31 janvier 2021

Délégation de l’Assemblée Nationale Française en mission au Togo

Une mission parlementaire reçue au Togo pour évaluer les effets du fond français Muskoka.

Ce fond, porté par l'UNICEF, le Bureau régional de l'OMS pour l'Afrique - AFROUNFPA et ONU Femmes, vise depuis 10 ans à améliorer les conditions d'accès à la santé maternelle et infantile et des adolescents dans 8 pays d'Afrique.

25 janvier 2021

Rencontres officielles

Le lundi 25 janvier 2021 consacré aux rencontres officielles avec le Premier Ministre Mme Victoire Tomegah Dogbé, et les ministres de la Santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins;  du développement à la base, Jeunesse et Emploi des Jeunes; de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation; tous trois concernés par le programme Muskoka).

La Présidente de l’Assemblée nationale togolaise et quelques députés (honorables).

Réunions d’échange sur le bilan de l’initiative Fonds Français Muskoka au Togo.

26 janvier 2021

Bafilo (région de Kara)

Après 7 heures de route :

  • Visite d’une initiative communautaire de prévention et de prise en charge des violences basées sur le genre; rencontre avec la plate-forme locale de dialogue communautaire.
  • Visite du centre d’écoute des victimes de violences basées sur le genre : rencontre avec les prestataires de services; échanges avec des femmes/filles victimes de violences.

27 janvier 2021 matin

Communauté de Kasse

Le village de Kasse comporte 1635 habitants dont 343 enfants de 0 à 59 mois et 68 enfants de 0 à 11 mois. La communauté est confrontée à divers problèmes de santé, d’hygiène et de nutrition. Face à cette situation, il a été mis en place l’approche de la prise en charge intégrée des maladies de l’enfant au niveau communautaire.

L’appui du Fonds Français Muskoka a permis la formation et l’équipement de 12 agents de santé communautaires (ASC); prise en charge des cas simples de paludisme, de diarrhée, de pneumonie et de malnutrition aiguë chez les enfants de moins de 5 ans. Ces ASC sont régulièrement approvisionnés en médicaments à cet effet. A cette approche s’ajoute la mise en œuvre des soins préventifs et promotionnels par les ASC, à travers des causeries éducatives sur les comportements positifs pour la santé dans les ménages.

27 janvier 2021 après midi

Centre Médical-Social (CMS) de Kaboli

Après-midi. : arrivée à Kaboli au Centre Médical-Social (CMS), dessert une population de 14 952 habitants dont 3 499 femmes en âge de procréer, 673 femmes enceintes, 493 accouchements attendus (dont 74 complications attendues) et 4 635 adolescents et jeunes. Seuls 60% de la population de la préfecture de Tchamba ont accès à une structure de santé.

En raison de cette couverture insuffisante, les femmes en situation d’urgence obstétricale ont un accès limité à des soins de qualité, en particulier dans les zones rurales. Les femmes, les adolescentes et les jeunes ont un accès insuffisant aux informations et aux services de Santé Sexuelle et reproductive augmentant les comportements à risques (VIH/IST, les grossesses précoces et non désirées, les avortements clandestins, etc...).

Avec le renforcement des Soins Obstétricaux Néonatals d’Urgence (SONU) grâce aux Fonds Français MUSKOKA, la maternité de Kaboli a été érigée en maternité SONU de type B depuis 2014. À ce titre, en plus des services classiques dévolus à une maternité, la maternité de Kaboli offre les services relatifs aux 7 fonctions signalétiques SONU.

29 janvier 2021 matin

Hôpital de Bé (région sanitaire du Grand-Lomé)

Visite de la maternité, de la salle d’accouchement et témoignages du personnel et de bénéficiaires.

Le Fonds Français Muskoka a permis à l’hôpital de Bè d’évaluer la qualité des sois maternels, infantiles et néonatals qui a abouti à l’élaboration d’un plan d’action. La mise en œuvre a permis de réaliser les actions suivantes :

⁃ Acquisition de matériels et équipements médicaux,

⁃ Renforcement de capacité du personnel soignant et d’appui (formation des prestataires sur les Soins Obstétricaux Néonatals d’Urgence, dépistage du cancer du col de l’utérus, réanimation des nouveaux-nés, soins essentiels aux nouveaux-nés, gestion de l’hémorragie de la délivrance),

⁃ Renforcement d’effectif du personnel de l’hôpital avec le recrutement de 26 volontaires,

⁃ Organisation des Revues des décès maternels et néonatals sur site.

 

29 janvier 2021 après midi

Hôpital de Tabligbo (district sanitaire de Yoto)

L’hôpital comporte divers départements parmi lesquels un service de maternité, dont la capacité à offrir des soins obstétricaux et néonatals d’urgence (SONU) a été renforcée ces dernières années avec l’appui de l’AFD (Agence Française du Développement) grâce au Fonds Français Muskoka.

L’hôpital abrite également depuis 2015 un Centre Convivial et d’Écoute des Jeunes (CCEJ), qui bénéficie du soutien du Système des Nations Unies avec l’appui du Fonds Français Muskoka.

Nous avons pu nous imprégner des progrès réalisés dans la réponse aux besoins des femmes en soins obstétricaux et néonatals d’urgence (SONU) et aux besoins des adolescents en matière d’information, de conseil et de soins en santé sexuelle et reproductive.

Tabligbo - Centre convivial et d’écoute des Jeunes

Hôpital de Tabligbo (maternité)

Réalisation & référencement Comment créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.