Michèle Peyron
Députée de la 9ème Circonscription
de Seine-et-Marne

Newsletter

 
 

                                             

Lettre d'information - Novembre 2020 :

MICHÈLE PEYRON

               Députée de la neuvième circonscription de Seine-et-Marne



Mesdames, Messieurs, 
Chers concitoyens, 


C’est avec plaisir que je vous écris une nouvelle fois afin de faire ensemble le bilan de ce mois de Novembre à vous représenter en tant que députée. 


Cette année 2020 restera marquée symboliquement par l’apparition de la pandémie de COVID-19 qui a bouleversé notre société. Je tenais donc à remercier de nouveau l’ensemble des acteurs qui ont travaillé, parfois nuit et jour, pour lutter contre le développement de la pandémie et pour assurer la continuité des services nécessaires à notre population. Je pense ainsi aux personnels hospitaliers, aux agents de caisses dans nos supermarchés, aux agents d’entretien de nos voiries, au milieu associatif, aux entreprises et plus généralement à tous les citoyens qui ont fait preuve d’entraide et de solidarité en ces moments particulièrement difficiles. Les difficultés économiques et sociales, qui se profilent, nous invitent à continuer d'œuvrer collectivement dans l'intérêt de tous et notamment des plus démunis. Protection de la population, égalité devant l’accès aux soins et solidarité entre les citoyens, sont mes maîtres mots.
J’entends et comprends vos préoccupations face aux récentes annonces du gouvernement. Cependant, nous nous devons, dans l'intérêt de tous, et notamment des plus fragiles, de respecter ces consignes sanitaires, instruments indispensables dans la lutte contre la pandémie. Je sais pouvoir compter sur vous. 


Mon ambition en tant que parlementaire reste inchangée. C’est d’abord celle de continuer à réformer notre pays pour que chacun puisse y trouver sa place. Pour cela, nous avons voté le budget de l’Etat et le budget de la Sécurité Sociale pour 2021 . Ils viennent confirmer les dispositifs immédiats du plan de soutien et de plus long terme du plan de relance afin de soutenir notre économie, et notamment nos commerçants et nos petites et moyennes entreprises, ainsi que nos soignants, nos établissements de santé et nos EHPAD. C’est surtout celle de porter votre voix au quotidien en faisant remonter au niveau national toutes les problématiques rencontrées au sein de notre beau département, la Seine-et-Marne.

 
Enfin, après les tragiques évènements que nous avons dû enduré, faisons front commun, collectivement, afin de protéger nos valeurs et notre démocratie. Ne baissons pas les bras !


Respectueusement vôtre, 

 

Michèle Peyron.


SOMMAIRE

Santé 

- Evolution de la situation du COVID-19.
- TousAntiCovid.
- Commission sur l’impact, la gestion et les conséquences dans toutes les dimensions de l’épidémie de Coronavirus-COVID 19. 
- Prorogation de l’état d’urgence sanitaire.
- Les mesures du Re-confinement. 


À l’Assemblée Nationale 


- Le Projet de Loi de Finance 2021.
- Le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2021. 
- La proposition de loi visant à améliorer les conditions de présence parentale auprès d'un enfant dont la pathologie nécessite un accompagnement soutenu.

 

En circonscription 

- Les cérémonies officielles du 11 Novembre. 


Autres engagements 

- Hommage au professeur Samuel Paty. 
- Hommage à Daniel Cordier. 
- Soutien à nos compatriotes d’origine asiatique victimes d’agressions de tous ordres. 

 

SANTÉ

Évolution de la situation du COVID-19


Contaminations : 

➡️  Baisse du nombre de cas positifs journaliers à la COVID-19.

 Plus de 60 000 cas positifs enregistrés le 6 Novembre 2020. 
 20 000 cas par jour en moyenne depuis la semaine dernière. 

Hospitalisations : 

➡️ Lente décrue du nombre d'hospitalisations. 

 33 500  patients hospitalisés le 16 Novembre 2020. 
 30 500 hospitalisés aujourd'hui. 

Réanimations : 

➡️ Lente décrue du nombre de personnes en réanimation. 

 4900 patients en réanimations le 16 Novembre 2020. 
 4300 patients en réanimations aujourd'hui. 


Suivez l'évolution de la situation sanitaire !
 

TOUS ANTI COVID
 

L’application TousAntiCovid, qui remplace StopCovid depuis le 23 octobre 2020, vise à faciliter l’information des personnes qui ont été en contact avec une personne testée positive à la COVID-19 et à accélérer leur prise en charge. C’est une application efficace et indispensable dans la lutte contre l’épidémie. 

J’ai moi-même fait l'expérience de cette application début novembre, elle m'a été d’une grande utilité. Je vous invite donc à la télécharger sur vos téléphones portables. Je sais pouvoir compter sur vous.

                                                         

 

Téléchargez l'application !
 

Commission sur l’impact, la gestion et les conséquences dans toutes les dimensions de l’épidémie de Coronavirus-COVID 19. 

Le 17 mars 2020, la Conférence des présidents de groupe de l’Assemblée Nationale a créé une mission d’information sur la gestion et les conséquences dans toutes ses dimensions de l'épidémie de Coronavirus-COVID19. Depuis le début de la pandémie, j’ai l’honneur d’être membre de cette commission et de m’y engager pleinement au quotidien. 

Dans un premier temps, cette mission avait pour objectif principal d’assurer un suivi renforcé de la gestion de la crise sanitaire et des missions et des mesures prises dans le cadre de l’urgence sanitaire. Le mercredi 3 juin 2020, nous avons rendu public notre premier rapport d’étape. 

Dans un second temps, la mission d'information s’est dotée des prérogatives d’une commission d'enquête en élargissant son domaine de compétences aux conséquences de la pandémie notamment en matière économique, budgétaire, sociale, culturelle et internationale. Sur ces sujets, nous souhaitons émettre des préconisations en vue de participer à l’élaboration de nouvelles politiques publiques en matière de lutte contre les épidémies. 

Ainsi, le mardi 17 novembre 2020, nous avons auditionné le Premier Ministre Jean Castex. J’ai eu l’honneur de l’interroger sur les mesures du déconfinement passé ainsi que sur celles envisagées pour les prochaines semaines. Il m’a assuré que le déconfinement sera fait de manière progressive tout en restant prudent sur l'évolution de la situation sanitaire d’ici la fin de l’année.

 

 
Retrouvez le compte rendus des auditions en Novembre 2020
 

Prorogation de l’état d’urgence sanitaire :
 

Compte tenu du rebond de l’épidémie, l’état d’urgence sanitaire, dispositif exceptionnel, a de nouveau été déclaré par un décret du 14 octobre 2020 permettant notamment d'instaurer un couvre-feu dans plusieurs métropoles, puis dans 54 départements avant le re-confinement généralisé du 30 octobre 2020. Cependant, le Parlement devait donner son accord pour une prolongation après le 16 novembre 2020. 

Après des débats houleux à l’Assemblée Nationale et au Sénat et l’échec de la commission mixte paritaire, l’état d’urgence sanitaire est renouvelé par la loi du 14 novembre 2020 jusqu’au 16 février 2021. 

Le gouvernement est également autorisé à prendre des ordonnances pour rétablir ou prolonger les dispositions qu'il avait prises, également par le biais d'ordonnances, lors de la première vague de l’épidémie de Covid-19. Les habilitations portent  notamment sur les domaines suivants  :

  • aides aux entreprises en difficulté, commande publique ;

  • chômage partiel, droit du travail (prolongation et renouvellement des CDD, des contrats de recherche, congés payés, mise à disposition de salariés...) ;

  • délais de procédure et audiences des juridictions administratives et judiciaires, cours d'assise, expulsion locative, examens et concours, prolongation de la durée des titres de séjour ;

  • règles de fonctionnement et procédures budgétaires des hôpitaux.

Les députés ont limité la durée d’habilitation accordée au gouvernement pour prendre ces ordonnances au 16 février 2021 (au lieu du 1er avril 2021 initialement) et raccourci de trois à un mois le délai pendant lequel il doit déposer les projets de loi de ratification de ces ordonnances.

 

Les mesures du Re-confinement :


Face à la progression du virus, le Président de la République a annoncé le 28 Octobre 2020 de nouvelles de re-confinement, avec notamment une limitation des déplacements.
 

Retrouvez mon article à ce sujet !

Lors de son allocution télévisée du 24 Novembre 2020, le Président de la République a annoncé le calendrier des nouvelles mesures d'assouplissement du confinement qui reste toujours en vigueur. 

 

➡️ Objectifs : sauver des vies, maîtriser l’épidémie, agir contre l’isolement de certains, protéger la situation économique et tout ce qui fait la vie, notre art de vivre.
 

1️⃣ 28 novembre 2020 : Une nouvelle étape. Le confinement sera adapté mais reste en vigueur
 Les déplacements seront permis dans un rayon de 20km pendant 3 heures.
 Activités extrascolaires en plein air permises.
 Les cultes peuvent ouvrir dans la limitation de 30 personnes.
 Tous les commerces peuvent ouvrir.


2️⃣ 15 décembre 2020 : si nous atteignons le nombre de 5 000 contaminations, nouvelle étape :
 Déplacements autorisés sans attestation.
 Activités extrascolaires en salle autorisées, théâtres, cinéma, musées.
 Des contraintes demeureront et il faut limiter les activités qui conduisent les gens à se rassembler dans des lieux clos et sans protection.
 Partout sur le territoire : couvre-feu de 21h à 7h sauf 24 et 31 décembre (pas de rassemblement sur la voie publique). 
 

3️⃣ 20 janvier 2021 : nouvelle étape si les indicateurs le permettent :
 réouverture des salles de sport et des restaurants.
 lycées pleinement rouverts.
 reprise des cours à l’université à la fin janvier.
 

 Nous devons tout faire pour éviter une 3e vague, nous devons tout faire pour éviter une nouvelle propagation du virus.

➡️ Nous avons à notre disposition 3 outils :

1️⃣ L'esprit de responsabilité de tous.
2️⃣ Tester, alerter, protéger, soigner. La stratégie est réorganisée pour être la plus efficace.
3️⃣ Le vaccin : prévu pour début janvier avec une seconde génération arrivera au printemps.
 

➡️ Nous avons dans le même temps à faire face à une crise économique et sociale inédite. Elle va encore s’aggraver et depuis le début, nous agissons :

 Au total : 4 millions de familles et 1,3 millions de jeunes seront aidés.
 Les aides aux entreprises ont été renforcées.
 Tous les établissements fermés administrativement se verront verser 20% de leur chiffre d'affaires de l’année 2019.
 Le plan 1jeune1solution fera l’objet de moyens accrus.
 

➡️ Toutes ces décisions sont le fruit de larges consultations avec les élus locaux, les partenaires sociaux, les scientifiques.

 

Nouvelles attestations !
 


 

Depuis le début de l’épidémie, le Gouvernement est pleinement mobilisé pour faire face et protéger le pays des conséquences économiques et sociales.

 Un plan de soutien de 470 milliards d’euros (chômage partiel, report du paiement des loyers et des factures, aides destinées aux très petites entreprises et indépendant. 

 Cette réponse immédiate et forte a permis d’amortir le premier choc. 

Dans la continuité du plan de soutien et des réformes engagées depuis le début du quinquennat, Jean Castex, le Premier ministre, a présenté le 3 septembre 2020 le plan “France Relance”, “une feuille de route pour la refondation économique, sociale et écologique du pays”. 

 

➡️ Objectif : bâtir la France de 2030. 

100 milliards d’euros consacrés à ce plan, soit ⅓ du budget annuel de l’État.

40% de ce plan financé par l’Union Européenne (ces fonds sont mobilisables par les États membres jusqu’en 2026). 


Le lundi 16 novembre 2020, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, a présenté un tableau de bord permettant d’observer l'exécution de France Relance”. 


 

 


Concrètement, près de chez nous ça donne quoi ?

Pour les entreprises de Seine-et-Marne

 122 M€ de Fonds de solidarité pour prévenir les cessions d’activité des petites entreprises, micro-entrepreneurs, indépendants et professions libérales. Avec le deuxième confinement ce plan de solidarité est élargi et amplifié : toutes les entreprises jusqu’à 50 salariés peuvent solliciter une aide pouvant aller jusqu’à 10 000 euros par mois. 

 2188 M€ prêtés et garantis.

 Pour les salariés seine-et-marnais :

 301.150 bénéficiaires de l’activité partielle.


La Seine-Marne possède de merveilleux atouts, une attractivité reconnue et de nombreux talents qui lui permettent de surmonter toutes les difficultés. Continuons à aller de l’avant ensemble !

 


Visite d’Agnès Pagnier Runacher
Ministre déléguée auprès du Ministre de l’économie et des finances et de la relance chargée de l’industrie en Seine et Marne au sein l’entreprise Société Fabrication Outillage de la Brie (SFOB) première lauréate du fond de soutien aux investissements de modernisation de la filière automobile (le 7 septembre 2020).
CONSTRUIRE LA FRANCE DE 2030

À L'ASSEMBLÉE NATIONALE

Le Projet de Loi de Finance 2021

 

Le 17 novembre 2020, l’Assemblée Nationale a adopté, en première lecture et après modifications, le projet de loi de finance de la sécurité sociale pour 2021. Ce projet de loi consacre une grande partie des mesures du “plan de relance” économique, sociale et écologique souhaité par le gouvernement. Il crée notamment une mission budgétaire temporaire qui décline en trois programmes les priorités du plan et les budgets qui lui sont alloués : 


 l’écologie (18.4 milliards d’euros)
 la compétitivité des entreprises (6 milliards)
 la cohésion sociale et l’emploi (12 milliards)  
 

Ainsi, cette mission représente 36,4 milliards d’euros du plan de relance total dont 22 milliards uniquement pour 2021. 

 

Les principales mesures budgétaires et fiscales pour 2021 :

  • L’écologie : 

✅ 38.1 milliards d’euros de dépenses sur 488 milliards de dépenses de l’Etat.

✅ Extension de “La Prime Rénov” : 4 milliards d’euros. 

✅ Accélération du plan vélo. 

✅ 150 millions d’euros prévus pour les circuits courts dans l’agriculture durable. 

✅ 250 millions d’euros pour moderniser les abattoirs et améliorer les conditions d’élevage. 

✅ Instauration d’un malus automobile dès 2020 pour les véhicules de plus de 1.8 tonnes. 

  • La compétitivité des entreprises :

✅ Baisse de 10 milliards d’euros sur les impôts de production. 

✅ Baisse d’impôt sur les sociétés à un taux de 27.5% en 2021. 

✅ Sept petites taxes à faible rendement et deux niches fiscales sont supprimées (taxe générale sur les activités polluantes, taxe sur les "casinos flottants" etc.)

  • La cohésion sociale et l’emploi : 

✅ Baisse de la Taxe d’habitation (suppression d’ici 2023).

La navette parlementaire suit son cours. 

 

Retrouvez mon article sur le PLF 2021
 
Le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2021 : 
un projet de loi ambitieux et à la hauteur des enjeux contemporains.

 

 

Le 27 octobre 2020, l’Assemblée Nationale a adopté en première lecture, après modifications, le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2021. J’ai voté en faveur d’un budget exceptionnel et ambitieux à la hauteur des enjeux liés à la crise sanitaire du COVID-19 mais aussi des défis de notre temps. 

Nos objectifs sont sans équivoque : n’ayons pas peur du déficit budgétaire lorsqu’ils s’agit d’investir sur le long terme dans la santé et le bien être de notre population ! Comme l’a rappelé le président de la République, Emmanuel Macron, lors de son allocution télévisé du jeudi 12 octobre 2020 : "La santé n'a pas de prix. Le gouvernement mobilisera tous les moyens financiers nécessaires pour porter assistance, pour prendre en charge les malades, pour sauver des vies. Quoi qu'il en coûte".

5 objectifs principaux :

  • Répondre aux enjeux de la crise sanitaire.
  • Financer les engagements du SÉGUR de la Santé.
  • Organiser la cinquième branche de la sécurité sociale dédiée à l'autonomie des personnes âgées et en situation de handicap. 
  • Permettre l'allongement du congé paternité une avancée sociale et historique. 

 

Le gouvernement et la majorité présidentielle sont déterminés à lutter contre la crise sanitaire du COVID-19 en investissant massivement dans notre système de santé. Ces mesures s’inscrivent dans le prolongement de l’action du gouvernement menée depuis trois ans. Protection de la population, égalité dans l’accès aux soins et solidarité envers les personnels soignants sont nos maîtres mots !


                                    

Retrouvez mon article à ce sujet !
 

La proposition de loi visant à améliorer les conditions de présence parentale auprès d'un enfant dont la pathologie nécessite un accompagnement soutenu.
 


Le 26 novembre 2020, l’Assemblée Nationale a adopté, en première lecture, la proposition de loi du député Paul Christophe visant à améliorer les conditions de présence parentale auprès d’un enfant dont la pathologie nécessite un accompagnement soutenu de la part des parents.

Étant responsable de texte pour la République en Marche et cosignataire de la proposition de loi, c’est avec conviction que je me suis engagée sur ce sujet car je suis convaincue qu’il est temps de placer les enfants à la place qui leur est due, c’est-à-dire au centre de notre société. 

Ce texte est une avancée historique qui vise à répondre concrètement aux embûches que les familles rencontrent au quotidien dans leur combat face à la maladie de leur enfant.

 

 
Retrouvez mon article à ce sujet !

EN CIRCONSCRIPTION 

Les cérémonies officielles du 11 Novembre. 


Le 11 Novembre 2020 a eu lieu la commémoration du 102ème anniversaire de l’armistice de la Première Guerre Mondiale. 

Je tenais plus que tout à marquer cet évènement majeur de notre Histoire ainsi qu'à honorer ceux qui sont tombés au champ d’honneur. Je me suis donc rendue au Monument aux morts de Pontault-Combault, de Brie-Comte-Robert, de Chevry-Cossigny.


Cérémonie du 11 Novembre 2020 à Chevry-Cossigny.  

AUTRES ENGAGEMENTS

Hommage à Samuel Paty
 

Je souhaitais une nouvelle fois adressé mes sincères condoléances à la famille et aux proches de Samuel Paty lâchement assassiné par un terroriste islamiste.  

Professeur d’Histoire-Géographie, défenseur éperdu de la liberté, Samuel Paty avait la passion d'enseigner chevillée au corps.


Monsieur le professeur, nous ne vous oublierons pas. Nous ne céderons rien face à ces terroristes. Il en va de la survie de notre démocratie et de ces valeurs ! 



Retrouvez l'hommage du Président de la République 
 

Hommage à Daniel Cordier

À 20 ans il rentre en résistance face à l’indicible...
À 100 ans il passe son chemin...
Quelle vie !
Quel combat !
Quelle humanité ! 


Nous vous saluons Daniel Cordier.

Retrouvez l'hommage du Président de la République 
 

Soutien à nos compatriotes d’origine asiatique victimes d’agressions de tous ordres. 

Avec plus d’une centaine de députés issus de tous bords politiques, nous avons rédigé et signé une tribune parue dans Libération le 05 novembre 2020 en soutien à nos compatriotes d’origine asiatique victimes d’agressions de tous ordres. 
Trop longtemps, nous avons sous-estimé et laissé collectivement se banaliser ces actes racistes et violents à l’égard de nos compatriotes. 


Depuis le début de la crise sanitaire, ces actes se sont multipliés et aggravés. Il est plus que jamais important de faire barrage contre ces actes violents et de rappeler que le racisme n’est pas une opinion mais un délit contraire à nos valeurs. Il en va de la survie de notre cohésion sociale, de notre démocratie.

Par cette tribune, nous souhaitons également encourager les citoyens à porter plainte. Enfin, il est de la responsabilité des plateformes en ligne de signaler et de supprimer les contenus qui répandent la haine sur Internet. 

 Un seul horizon : l’universalisme républicain ! Nous ne céderons rien !

Retrouvez notre tribune !

À VENIR 

- Déplacement en République Démocratique du Congo dans le cadre de mes missions parlementaires sur le continent africain. 
-  Proposition de loi de Mme Stéphanie Rist (députée du Loiret) visant à améliorer le système de santé par la confiance et la simplification.

À votre écoute pour échanger

Par mail : michele.peyron@assemblee-nationale.fr 
À ma permanence : 2 rue des tanneries - 77170, Brie Comte Robert. 
Par téléphone : 07 89 61 10 21 





 
 
                                             
Lettre d'information - Décembre 2020 :
MICHÈLE PEYRON
               Députée de la neuvième circonscription de Seine-et-Marne


Chers concitoyens, 
Mesdames, Messieurs,

C'est avec plaisir que je vous écris une nouvelle fois afin de faire ensemble le bilan de ce mois de décembre à vous représenter en tant que députée.

Ayant pleinement conscience que la vitalité de notre démocratie repose sur l'information des citoyens, j'ai décidé que ce rendez-vous devienne mensuel. Cette lettre d'information nous permettra, je l'espère, de continuer à échanger en ces temps où il nous est difficile de nous rencontrer personnellement et sera l'occasion pour moi de vous partager mes travaux à l'Assemblée Nationale ainsi que mes engagements pour notre circonscription, pour notre beau département, la Seine-et-Marne, et plus globalement pour notre pays.

Je veux dire notre reconnaissance et notre profonde gratitude à ceux qui se sont mobilisés pour soigner, nourrir, éduquer, protéger ainsi qu'à tous ceux qui par leur travail, leur engagement nous ont permis de tenir debout et ensemble durant ces mois difficiles. A l'heure où notre pays est confronté à une situation épidémique instable avec un plateau qui s'établit autour de 15000 contaminations par jour, il est plus que jamais important de respecter les consignes sanitaires. La pression sur notre système de santé reste encore trop forte. Je sais pouvoir compter sur vous et votre détermination à faire front ensemble contre la maladie !

Avant que vous ne commenciez à lire cette lettre d'information, je souhaitais vous renouveler mes meilleurs vœux pour l'année 2021 à vous ainsi qu'à vos proches. En dépit des mesures sanitaires, j'espère que vous avez eu la possibilité de profiter de vos proches et de fêter Noël comme vous le souhaitiez. En effet, il est plus que primordial en ces temps incertains de continuer de rêver, de sourire et de partager. Le temps est venu de croire en la magie des fêtes de fin d'année !

Respectueusement vôtre, 
Michèle Peyron.
 

SOMMAIRE

Santé 

- Evolution de la situation du COVID-19.
- TousAntiCovid.
- Rapport de la commission sur l’impact, la gestion et les conséquences dans toutes les dimensions de l’épidémie de Coronavirus-COVID 19.
- Les mesures sanitaires depuis le 15 décembre 2020.
- Une nouvelle arme contre le virus : le vaccin. Tenir ensemble, encore !  

À l’Assemblée Nationale 

- Le Projet de Loi de Finance 2021 et le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2021 définitivement voté.
- “Permettre aux enfants et aux futurs parents de se trouver pour former une famille” : la réforme de l’adoption. 
- Nous concrétisons les engagements du Ségur de la Santé !

En circonscription 

- Pour une économie plus compétitive et éco-responsable !
 
Autres engagements 
 
- Hommage à Valéry Giscard d'Estaing.
- Hommage au député Jean-François Cesarini. 
- Hommage aux militaires morts pour la France. 
- Hommage aux gendarmes de la compagnie d'Ambert.
- Tribune : “Le logement, point de départ d’un sursaut républicain.”
SANTÉ
Évolution de la situation du COVID-19

Contaminations : 

➡️  Forte hausse du nombre de cas positifs journaliers à la COVID-19.

 2 655 758 personnes contaminés depuis le début de l'épidémie. 

Hospitalisations : 

➡️ Hausse du nombre d'hospitalisations. 

 7460 patients hospitalisés depuis le 01/01/2020. 

Réanimations : 

➡️ Hausse du nombre de personnes en réanimation. 

 1135 patients en réanimations depuis le 01/01/2020. 
 

Suivez l'évolution de la situation sanitaire !
 
TOUS ANTI COVID
 

L’application TousAntiCovid, qui remplace StopCovid depuis le 23 octobre 2020, vise à faciliter l’information des personnes qui ont été en contact avec une personne testée positive à la COVID-19 et à accélérer leur prise en charge. C’est une application efficace et indispensable dans la lutte contre l’épidémie. 

J’ai moi-même fait l'expérience de cette application début novembre, elle m'a été d’une grande utilité. Je vous invite donc à la télécharger sur vos téléphones portables. Je sais pouvoir compter sur vous.

                                                         

 
Téléchargez l'application !
 

Rapport de la commission sur l’impact, la gestion et les conséquences dans toutes les dimensions de l’épidémie de Coronavirus-COVID 19. 
 

Le 08 décembre 2020, le député Eric Ciotti a rendu public le rapport d'information qu’il a rédigé au nom de la mission d’information sur l’impact, la gestion et les conséquences dans toutes ses dimensions de l’épidémie de COVID-19. Il fait état d’un “pilotage défaillant de la crise du COVID-19” et juge que la France était “mal armée face à la pandémie”. 

 

Les députés La République en Marche se sont abstenus sur le vote du rapport. En effet, comme l’a résumé Julien Borowczyk, président de la commission, “nous ne pouvions voter pour un rapport partial et partiel, et nous regrettons évidemment qu’il ne reflète absolument pas la qualité des auditions et des débats que nous avons menés”. Je tenais ainsi à souligner la sérénité de nos débats, l’engagement des membres de la commission ainsi que le travail de notre président laissant une totale liberté d'investigation au rapporteur. Cependant, il est regrettable que certaines auditions, qui témoignent du professionnalisme des équipes médicales, ne soient pas présentes dans le rapport. Je voudrais également rendre hommage à l’action du gouvernement déterminé à agir pour protéger les français depuis le début de l’épidémie de COVID-19. 

Retrouvez mon article à ce sujet !
 
 Les mesures sanitaires depuis le 15 décembre 2020 :

Le 24 novembre 2020, le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé la suite des mesures sanitaires 

➡️ Objectifs : sauver des vies, maîtriser l’épidémie, agir contre l’isolement de certains, protéger la situation économique et tout ce qui fait la vie, notre art de vivre.

➡️ 15 décembre 2020 : si nous atteignons le nombre de 5 000 contaminations, nouvelle étape :
 Déplacements autorisés sans attestation.
 Prolongation pendant 3 semaines de la fermeture des lieux accueillants du public (salles de cinéma, théâtres, musées). Possibilité de réouverture le 7 janvier 2021.

 Des contraintes demeureront et il faut limiter les activités qui conduisent les gens à se rassembler dans des lieux clos et sans protection.
 Partout sur le territoire : couvre-feu de 21h à 7h sauf 24 (pas de rassemblement sur la voie publique). Pas d'exception le 31 décembre 2020. 

➡️ 20 janvier 2021 : nouvelle étape si les indicateurs le permettent :
 réouverture des salles de sport et des restaurants.
 lycées pleinement rouverts.
 reprise des cours à l’université à la fin janvier.

 Nous devons tout faire pour éviter une 3e vague, nous devons tout faire pour éviter une nouvelle propagation du virus.

➡️ Nous avons à notre disposition 3 outils :

1️⃣ L'esprit de responsabilité de tous.
2️⃣ Tester, alerter, protéger, soigner. La stratégie est réorganisée pour être la plus efficace.
3️⃣ Le vaccin : prévu pour début janvier avec une seconde génération arrivera au printemps.
 

➡️ Toutes ces décisions sont le fruit de larges consultations avec les élus locaux, les partenaires sociaux, les scientifiques.

Le 29 décembre 2020, le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, a annoncé que si la situation épidémique se maintenait d'ici au 1er janvier dans 20 départements ayant des taux d’incidence forts et donc une situation épidémique à fort risque, alors sera instauré, après concertation avec les élus locaux, un couvre feu à 18h. Cette mesure supplémentaire vise à limiter la propagation du virus et devrait entrer en vigueur le 2 janvier. 

Quatre régions seraient concernées par cette mesure exceptionnelles : Grand Est, Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte-D’azur. 

Nouvelles attestations !
 
Une nouvelle arme contre le virus : le vaccin.
Tenir ensemble, encore ! 

Le 03 décembre 2020, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé la stratégie vaccinale de la France, en présence du ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran. 

Des campagnes de vaccination ont déjà débuté en Europe et notamment au Royaume-Unis, en Espagne, en Italie.

Cette stratégie vaccinale doit nous permettre de remplir trois objectifs de santé publique :

1️⃣ Faire baisser la mortalité et les formes graves de la maladie.
2️⃣ Protéger les soignants et le système de soins.
3️⃣ Garantir la sécurité des vaccins et de la vaccination.
 
➡️  200 millions de doses commandées pour un montant de 1.5 milliards d'euros. 

 Une campagne non-obligatoire.
 Une campagne gratuite pour tous. 
 Une campagne sous haut sécurité.

➡️ Trois phases : 

1️⃣ Cette première phase avec les vaccins Pfizer/BioNTech concerne les seniors en établissements, notamment en Ehpad, parce qu'ils cumulent les risques à cause de leur âge et de la vie en collectivité, et les personnels âgés ou malades chroniques qui s'occupent d'eux. Soit environ 1 million de personnes. Cette première vague doit s'étaler sur « 6 à 8 semaines », afin de « tenir compte du délai de 21 jours entre la première vaccination et le rappel ».

2️⃣ Entre la mi et la fin février, le spectre va s'ouvrir par étapes à 14 millions de personnes à l'aide des vaccins AstraZeneca et Moderna. Avec d'abord les personnes âgées de plus de 75 ans, puis celles de plus de 65 ans et les professionnels de santé et médico-sociaux vulnérables en raison de leur âge ou de leur santé.

3️⃣ A la fin du printemps, interviendra la phase grand public - environ 50 millions de personnes - et ce en fonction de la disponibilité des doses. Il y aura là encore des publics prioritaires : les personnes âgées de 50 à 64 ans, « les professionnels des secteurs essentiels au fonctionnement du pays en période épidémique » (sécurité, éducation, alimentation), les personnes vulnérables et précaires et ceux qui les prennent en charge, « les personnes qui vivent dans des hébergements confinés ou des lieux clos ». Ensuite, sera concerné « le reste de la population majeure ». Les mineurs ne font pas l'objet de recommandations car les études cliniques les plus avancées n'ont pas inclus cette population.

Face aux réticences des Français à se faire vacciner, le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé la mise en place d'un comité présidé par l'immunologue, le professeur Alain Fischer, chargé de garantir la transparence autour de la stratégie vaccinale. Il associe des scientifiques et des soignants, des représentants des patients, des citoyens et des collectivités. Par ailleurs, le Premier ministre a saisi le Conseil économique, social et environnemental (Cese) afin d'associer la société civile à la conception de la stratégie vaccinale.
Cliquez ici pour plus d'informations sur la stratégie vaccinale !
À L'ASSEMBLÉE NATIONALE
Le Projet de Loi de Finance 2021 : Définitivement voté !
 


Ce projet de loi consacre une grande partie des mesures du “plan de relance” économique, sociale et écologique souhaité par le gouvernement. Il crée notamment une mission budgétaire temporaire qui décline en trois programmes les priorités du plan et les budgets qui lui sont alloués : 

 l’écologie (18.4 milliards d’euros)
 la compétitivité des entreprises (6 milliards)
 la cohésion sociale et l’emploi (12 milliards)  


Le Projet de Loi de Finance de la Sécurité Sociale 2021 : Définitivement voté !

Nos objectifs sont sans équivoque : n’ayons pas peur du déficit budgétaire lorsqu’ils s’agit d’investir sur le long terme dans la santé et le bien être de notre population ! 

Le gouvernement et la majorité présidentielle sont déterminés à lutter contre la crise sanitaire du COVID-19 en investissant massivement dans notre système de santé. Protection de la population, égalité dans l’accès aux soins et solidarité envers les personnels soignants sont nos maîtres mots !
Retrouvez mes articles sur le PLF et le PLFSS 2021.
 

“Permettre aux enfants et aux futurs parents de se trouver pour former une famille” : la réforme de l’adoption. 

Le 04 Décembre 2020, l’Assemblée Nationale a adopté en première lecture et à une large majorité la proposition de loi visant à réformer l’adoption formulée par Madame Monique Limon, députée LREM de la septième circonscription de l’Isère. 

Cette proposition de loi vise entre autre à faciliter et sécuriser le recours à l’adoption ainsi qu’à renforcer le statut de pupille de l’Etat. 

Après des débats riches et passionnés, je me réjouis de l’adoption de cette proposition de loi à une large majorité. Celle-ci permet plus d’égalité et je suis fière de l’avoir voté. Comme l'a si bien rappelé notre rapporteure, Monique Limon, ce texte permettra de donner “plus de chances aux enfants et aux futurs parents de se trouver pour former une famille”. Ce qui nous a guidé tout au long de ce travail c’est l'intérêt et le bonheur de l’enfant. 

Retrouvez mon article à ce sujet !
 
Nous concrétisons les engagements du Ségur de la Santé !
 
Le 8 décembre 2020, l’Assemblée Nationale a adopté, en première lecture, la proposition de loi de Mme Stéphanie Rist (députée de la première circonscription du Loiret) visant à améliorer le système de santé par la confiance et la simplification. Ce texte est la traduction législative du volet non financier des engagements du Ségur de la Santé qui s’est déroulé en juillet 2020. Il a ainsi pour objectifs principaux de poursuivre la modernisation de notre système de santé tout en continuant d'améliorer le quotidien de nos soignants et la prise en charge des patients.

J’ai voté pour cette proposition de loi ambitieuse qui permet plus de souplesse dans notre système de santé en rénovant notamment l’organisation de la gouvernance des hôpitaux. Avec ce texte, nous faisons davantage confiance aux acteurs de terrain.
Retrouvez mon article à ce sujet !
EN CIRCONSCRIPTION 

Pour une économie plus compétitive et éco-responsable !


Le 10 décembre 2020, j’ai eu le plaisir de visiter le site de FM Logistic de Mormant en présence d’Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance chargée de l’Industrie. 

En ces temps de crise, il est nécessaire de soutenir toutes les filières de notre économie sans pour autant oublier leurs impacts sur l'environnement. Notre vision est claire : nous souhaitons construire une économie compétitive et respectueuse de l'environnement. D’ailleurs, en tant que parlementaire, je suis particulièrement attentive à l'artificialisation croissante de nos sols et veillerai toujours à ce que nos terres agricoles et notre cadre de vie qui nous est cher soient préservés.  
 

De gauche à droite : Michèle Peyron, Jean-Louis Thiériot, Rodrigue Kokouendo, Nadège Baptista,  Agnès Pannier-Runacher. 

Retrouvez mon article à ce sujet !
AUTRES ENGAGEMENTS
Hommage à Valéry Giscard d'Estaing :

Valéry Giscard d’Estaing, le troisième Président de la Ve République, nous a quitté ce mercredi 2 décembre à l’âge de 94 ans, après une vie tout entière consacrée au service des Français. Je tenais ici à saluer la mémoire d'un président modernisateur et progressiste, d'un européen convaincu. 
 
Retrouvez l'hommage du Président de la République.
 
Hommage au député Jean-François Césarini.
 

Le 8 décembre 2020, l’Assemblée Nationale a rendu hommage à notre collègue, Jean-François Césarini, député du Vaucluse, décédé en mars dernier. Sa famille et ses amis étaient présents. 

Beau moment de recueillement pour honorer la mémoire d'un homme hors du commun, attachant et sincère.

Adieu mon ami !

Regardez l'éloge funèbre à l'Assemblée Nationale.
 
Hommage aux militaires morts pour la France : 
 
Le 28 décembre 2020, le brigadier-chef Tanerii MAURI et les chasseurs de 1re classe Dorian ISSAKHANIAN et Quentin PAUCHET sont morts au combat au cours d'une opération conduite par la Force Barkhane au Mali. Le 2 janvier 2020, le sergent Yvonne Huynh et le brigadier Loïc Risser, du 2e régiment de hussards de Haguenau perdent eux aussi la vie au cours d'une opération au Mali. 

C'est avec une profonde tristesse que je tenais à saluer la mémoire de ces trois militaires morts pour la France ainsi que tous ceux qui y ont laissé la vie en 2020. Mes pensées accompagnent leurs familles, leurs frères d'armes et tous leurs proches. 

Je souhaitais également souligner l'engagement des forces françaises qui se battent au quotidien dans la lutte contre le terrorisme et pour assurer notre sécurité. Vous faîtes l'honneur de la France !
 
Hommage aux gendarmes de la compagnie d'Ambert : 
 
Dans la nuit du 23 décembre 2020, trois gendarmes de la compagnie d'Ambert du Puy-de-Dôme ont été tués alors qu'ils intervenaient pour secourir une femme victime de violences conjugales.

Je tenais à saluer  la mémoire de ces trois gendarmes, de véritable héros du quotidien qui agissent au péril de leur vie pour nous protéger. La Nation s'associe à la douleur des familles. Ils resteront à jamais dans notre souvenir. 

Tous les trois ont été décorés de la Légion d'Honneur, de la médaille de la gendarmerie avec palme de bronze et citation à l'ordre de la Nation, et de la médaille d'or de la sécurité intérieure. La médaille militaire a été conférée aux sous-officiers Rémi Dupuis et Arno Mavel. Cyrille Morel est promu lieutenant-colonel, Rémi Dupuis est promu major et Arno Mavel est promu gendarme. 
Regardez la cérémonie d'hommage aux gendarmes de la compagnie d'Ambert. 
 
“Le logement, point de départ d’un sursaut républicain.”

Le 05 décembre 2020, la ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, a publié une tribune dans le Journal du Dimanche et c’est avec conviction que je l’ai cosignée avec d’autres élus et adhérents de Territoires de Progrès, dont je fais partie.

Dans cette tribune, Emmanuelle Wargon en appelle à en “finir avec les ghettos et l’entre soi” en souhaitant “redonner à nos concitoyens l’envie de faire société (..) et d’être solidaire en toute situation”.

Nous sommes convaincus qu’en ces temps de crise où la cohésion nationale se retrouve fracturée, une politique du logement ambitieuse permettra de renouer avec le vivre-ensemble. Quels sont donc nos objectifs prioritaires ? Nous souhaitons redonner des moyens humains et financiers à notre politique du logement afin de permettre plus de mixité sociale et plus de justice sociale dans nos quartiers et dans nos villes.
Le 26 août 2020, la ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, était en déplacement à Esmans afin de visiter la société Liberté Events travaillant actuellement sur un nouveau dispositif d’hébergement d’urgence “le toit".
Retrouvez mon article à ce sujet !
À VENIR 
- Réforme de la santé au Travail.
- Déplacement parlementaire au Togo. 
À votre écoute pour échanger

Par mail : michele.peyron@assemblee-nationale.fr 
À ma permanence : 2 rue des tanneries - 77170, Brie Comte Robert. 
Par téléphone : 07 89 61 10 21 





 
 
 

                                             

Lettre d'information - Janvier 2021:

MICHÈLE PEYRON

               Députée de la neuvième circonscription de Seine-et-Marne



Chers concitoyens, 
Mesdames, Messieurs,

C'est avec plaisir que je vous écris une nouvelle fois afin de faire ensemble le bilan de ce mois de janvier à vous représenter en tant que députée.


Depuis le début de l’année 2021, le gouvernement a lancé sa stratégie vaccinale après validation des vaccins Moderna et BioNtech par les agences de régulation européennes. Cette stratégie doit nous permettre de remplir trois objectifs de santé publique : 


1. Faire baisser la mortalité et les formes graves de la maladie. 
2. Protéger les soignants et le système de soins.
3. Garantir la sécurité des vaccins et de la vaccination. 


Le vaccin est le meilleur moyen que nous avons aujourd’hui pour lutter contre cette épidémie et pour pouvoir sortir de cette crise sanitaire. Je vous invite donc à vous faire vacciner lorsque votre tour sera venu. Le 23 janvier 2021, plus d’un million de Français étaient déjà vaccinés, je tenais donc à remercier une nouvelle fois les personnels de santé, les agents des préfectures et des Agences Régionales de Santé et plus globalement tous ceux qui ont rendu cela possible. 


Le gouvernement et la majorité présidentielle sont toujours force de proposition y compris en ces temps de crise. C’est ainsi que le Président de la République a annoncé les repas aux restaurants universitaires à 1 euros pour tous les étudiants ainsi qu’un référendum pour le climat accompagné d’un projet de loi concrétisant les mesures de la convention citoyenne pour le climat. En effet, nous sommes toujours déterminés à réformer notre pays avec conviction et détermination.

Enfin, je sais que beaucoup d'entre vous souffrent des mesures sanitaires. Cependant, elles nous sont indispensables pour lutter contre l'épidémie et  retrouver ainsi les jours heureux. Je sais pouvoir compter sur vous quant au respect de ces consignes sanitaires et suis à vos côtés pour vous accompagner dans cette épreuve.
 

 

Respectueusement vôtre, 
Michèle Peyron.


SOMMAIRE

Santé 

- Evolution de la situation du COVID-19. (TousAntiCovid)
- Les nouvelles mesures sanitaires. 

À l’Assemblée Nationale 

- Offrir plus de sérénité à toutes les familles !
- Des mesures qui changent votre quotidien : le baromètre de l’action publique.
- Permettre à chacun de choisir sa vie !
- Protégeons ensemble nos animaux, luttons ensemble contre la maltraitance animale !

En circonscription 

- Inauguration du nouveau centre de consultations à Brie-Comte-Robert : le 05/01/2021.
- Déplacement au SDIS 77 à Melun : le 08/01/2021.
- Déplacement à Tournan-en-Brie : le 08/01/2021.
- Déplacement à Carré Sénart : le 11/01/2021.
- Visite de la société Kerbirio : le 14/01/2021.
- Visite du centre de vaccination de Pontault- Combault : le 18/01/2021. 

 

Autres engagements 
 

- Déplacement au Togo : entre 25/01/2021 et le 29/01/2021.
- Hommage aux victimes des attentats de 2015.
- Hommage à Marielle de Sarnez.

 

SANTÉ

Évolution de la situation du COVID-19 :


Contaminations : 

➡️  Hausse du nombre de cas positifs journaliers à la COVID-19.

 3 317 333 personnes contaminées depuis le début de l'épidémie. 

 Nous suivons de prêt en lien avec les Agences Régionales de Santé l'apparition de nouveaux variants à la Covid-19. Plus contagieux, nous nous devons de respecter autant que possible les gestes barrières et de distanciation sociale. 


Hospitalisations : 

➡️ Hausse du nombre d'hospitalisations. 

 11 074 nouveaux patients hospitalisés depuis le 01/02/2020. 

Réanimations : 

➡️ Hausse du nombre de personnes en réanimation. 

1745 admissions en réanimation depuis le 01/02/2020. 


Suivez l'évolution de la situation sanitaire !
Téléchargez l'application STOP ANTI-COVID !
 

Les nouvelles mesures sanitaires : 

Depuis le 18 Janvier 2021

 Couvre-feu à 18h étendu à l’ensemble du territoire national pour au moins 15 jours.
 Renforcement du protocole sanitaire dans les cantines, suspension des activités sportives scolaires et extra-scolaires, et campagne de tests dans les écoles.
 Dans les universités : reprise des TD en 1/2 groupe pour les élèves de 1ère année.
 Contrôle renforcé aux frontières pour les voyageurs arrivant d’un pays hors UE.
 Renforcement des dispositifs de soutien aux secteurs économique et culturel.

Depuis le 30 Janvier 2021

 Fermeture des frontières françaises hors Union Européenne, sauf motif impérieux.

 Renforcement du télétravail dans toutes les administrations et les entreprises.

 Fermeture des surfaces commerciales non alimentaires de plus de 20 000 m².

 Renforcement des contrôles liés au respect du couvre-feu (18h-6h).

Nouvelles attestations !
Cliquez ici pour plus d'informations sur la stratégie vaccinale !

À L'ASSEMBLÉE NATIONALE

OFFRIR PLUS DE SÉRÉNITÉ À TOUTES LES FAMILLES !

La réforme des pensions alimentaires, souhaitée par le Président de la République, Emmanuel Macron, lors du Grand Débat National et actée dans la loi de financement de la sécurité sociale 2020, est entrée en vigueur au 1er janvier 2021. Cette mesure permet l’instauration d’un nouveau dispositif proposé par les caisses d’allocations familiales et les caisses de mutualité sociale agricole afin d’assurer les versements effectifs des pensions alimentaires.

Le 07/01/2021, Elisabeth Moreno, Ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances et Adrien Taquet, Secrétaire d’État auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, chargé de l’Enfance et des Familles se sont rendus à la Caisse d’allocations familiales de Seine-et-Marne à la ville de Melun dans le cadre de cette réforme. Ils ont notamment rappelé la détermination du Président de la République et du gouvernement à développer ce principe d’intermédiation.

 

DES MESURES QUI CHANGENT VOTRE QUOTIDIEN :
Le baromètre de l’action publique.


Depuis 2017, le gouvernement et la majorité présidentielle sont déterminés à transformer notre pays et notamment le quotidien de millions d’hommes et de femmes délaissés par les mandatures précédentes. Au soir des élections législatives, nous vous avons également fait une promesse : celle de répondre à la crise de la représentativité que connaît notre pays en transformant la vie publique pour la rendre plus transparente et vertueuse. 

Dans la continuité des lois de moralisation de la vie publique votées en novembre 2017 par le Parlement, le gouvernement a mis en place, le mercredi 13 janvier 2021, un baromètre des résultats de l’action publique. Cet engagement, inédit sous la Vème République et dans les pays de l’OCDE, a pour   principal objectif de permettre aux Français de suivre l’avancement des 25 politiques publiques prioritaires fixées par le gouvernement. Cet outil est directement accessible sur le site du gouvernement et plusieurs thématiques y sont abordées par département comme la transition écologique, l’économie et l’emploi, la santé et le handicap, la sécurité, l’éducation et la culture.

Voici quelques exemples concrets des données que vous pouvez retrouver sur le site internet  du gouvernement :

 Education :

 Part des classes de CP et CE1 en REP doublées : 100 % en 2020 +3% par rapport à 2019. 

 Part des classes de GS, CP ou CE1 ayant un effectif inférieur ou égal à 24 élèves : 61% des classes en 2020, objectif 100% en 2020.

 Economie :

 Nombre de contrats d’apprentissage : 7549 en 2019 +38% par rapport à 2017.

 Nombre de bénéficiaires exonérés de la taxe d’habitation : 551 718 personnes représentant 71% des Français.

 La transition écologique : 

 En juin 2020, 860 000 Seine-et-Marnais peuvent mettre tous leurs emballages dans les poubelles jaunes alors qu’ils n’étaient que 190 000 en juin 2017. 

 En Septembre 2020, la Seine-et-Marne disposait de 971 kilomètres d’aménagements cyclables sécurisés, plus 37% par rapport à 2017. 

Retrouvez ici le baromètre de l'action publique !
 

PERMETTRE À CHACUN DE CHOISIR SA FIN DE VIE !

Le 27 janvier 2021, avec 177 de mes collègues du groupe La République en Marche, nous avons déposé une proposition de loi en faveur de “l’aide active à mourir”. Cette proposition de loi est le fruit du travail de mon collègue Jean-Louis Touraine, professeur de médecine et député de la troisième circonscription du Rhône, ainsi que du groupe parlementaire travaillant depuis quatre ans sur la fin de vie. 

En attendant les prochains débats parlementaires à l’Assemblée nationale, vous pouvez retrouver le dossier législatif de cette proposition de loi à cette adresse :https://www.assemblee-nationale.fr/.../droits_fin_de_vie.

Retrouvez mon article à ce sujet !
 

PROTÉGEONS ENSEMBLE NOS ANIMAUX, LUTTONS ENSEMBLE CONTRE LA MALTRAITANCE ANIMALE !

Le 29 janvier 2021, l’Assemblée Nationale a adopté  en première lecture et quasiment à l’unanimité la proposition de loi visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale. Cette mesure permet de lutter avec détermination contre la maltraitance des animaux domestiques et des animaux sauvages captifs et d’améliorer leurs conditions de détention.
 

Après la reconnaissance en 2015 dans le code civil des animaux comme des “êtres vivants doués de sensibilité", aucun gouvernement n’avait fait autant pour la cause animale. Les associations comme la Fondation Brigitte Bardot ou la SPA ont salué l’action du gouvernement et de la majorité présidentielle. Nous sommes convaincus qu’il est désormais le temps de reconnaître la place que nos animaux de compagnie méritent dans notre société ! Protégeons-les et luttons ensemble contre la maltraitance animale.  

EN CIRCONSCRIPTION 

Inauguration du nouveau centre de consultations à Brie-Comte-Robert :       Le 05/01/2021.

Le mardi 05 janvier, j’ai assisté accompagné de Dominique Peljak, directeur du Groupe Hospitalier Sud IDF (GHSIF) et du maire de Brie Comte Robert à l’inauguration du nouveau centre de consultations du site de Brie-Comte-Robert.

 Plusieurs médecins spécialistes y donneront des consultations afin de permettre aux briardes et briards d’avoir accès à une meilleure offre de soins.

Gynécologie médicale, néphrologie, Chirurgie orthopédique, Chirurgie viscérale, dermatologie et cardiologie.

 

Déplacement au SDIS 77 à Melun : le 08/01/2021.

 
Le jeudi 07 janvier, j’étais toute la matinée en visite de soutien au SDIS 77 (Service Départemental d’Incendie et de Secours de Seine-et-Marne). Je fus reçue chaleureusement par le Colonel Bruno Maestracci, directeur départemental et son directeur adjoint le Colonel Dominique Guilhem.
Nous avons eu de très bons échanges où nous avons pu aborder différents sujets liés au métier et à l’engagement des sapeurs-pompiers. Je tenais ainsi leur réaffirmer mon soutiens et saluer leur courage et leur détermination à nous protéger au péril de leur vie.

 

Déplacement à Tournan-en-Brie : le 08/01/2021.

Le vendredi 08 janvier, j’étais conviée à la pose de la première pierre du nouvel Etablissement Public Gérontologique de Tournan-en-Brie (EPGT) en présence du directeur du GHSIF (groupe hospitalier sud Ile-de-France) Dominique Peljak, de Laurent Gautier maire de Tournan, et de  Patrick Septiers président du département de Seine-et-Marne. Le chantier devrait prendre fin à la fin de l’année 2021. 

Ce nouvel établissement sera un lieu où nos aînés pourront se retrouver et y trouveront une belle qualité de vie. Je tenais à saluer l’engagement et la détermination des soignants qui était également présent lors de cet évènement. Hâte d'assister à l’inauguration !

 

Déplacement à Carré Sénart : le 11/01/2021.


J’étais conviée à Carré Sénart, au magasin Carrefour à Lieusaint. Nous avons accueilli avec le Préfet de Seine-et-Marne, Thierry Coudert, Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion et Thibaut Guilluy, Haut-commissaire à l'emploi et à l'engagement des entreprises au Ministère du Travail en présence d’Alexandre Bompard, PDG du groupe Carrefour, à l’occasion du lancement de la campagne de communication « A chacun sa solution ».

En effet Carrefour, a été co-signataire dimanche dernier d’un appel de 35 entreprises en faveur de la jeunesse, il recrutera 15 000 jeunes en 2021.

La ministre et le haut commissaire ont échangé avec des jeunes bénéficiaires du plan « 1 jeune, 1 solution » tout au long de leur cheminement dans le magasin, puis lors d'une table ronde avec, également, les partenaires du groupe Carrefour engagés pour l’emploi des jeunes, en présence du PDG du groupe et de Jacques Creyssel, DG de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD).

A l’issue de la visite, la Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion a signé, avec la Fédération du commerce et de la distribution, une charte d’engagement pour l’emploi des jeunes.

Depuis le lancement du plan « 1 jeune, 1 solution », plus d’un million de jeunes de moins de 26 ans ont été recrutés en CDI ou en CDD de plus de 3 mois entre août et novembre 2020, soit un niveau quasi-équivalent à celui de 2019, malgré la crise. Ces résultats ont été atteints grâce à la mobilisation conjointe du Gouvernement, des partenaires sociaux, des entreprises et des acteurs locaux.

 

Visite de la société Kerbirio : le 14/01/2021.

Le 14 janvier, j’ai visité en compagnie de François-Claude Plaisant, sous-préfet de Torcy, l'entreprise KERBIRIO à Gretz-Armainvilliers, lauréate des fonds de modernisation automobile et aéronautique dans le cadre du plan de relance.

Spécialiste  du  traitement  de  surface  multi-procédé,  la  société  Kerbirio  qui  emploie 41 personnes, accompagne ses clients dans la réalisation de tous leurs projets pour le traitement de leurs pièces métalliques, petite ou grande série.(https://www.kerbirio.fr/) La grande diversité de ses traitements répond à tous les besoins anticorrosion et fonctionnels sur tous types de substrats (acier, alu, inox, zamak, ...).

Le projet a pour objectif l’installation d’une chaîne automatique de traitement de  surface  destinée  aux  pièces  automobiles,  conçue  en  circuit  fermé  avec  évaporateur  sous-vide  pour  éviter  tout  rejet  d’effluent  liquide  et  limiter  la  consommation  d’eau  dans  le  process. La  chaîne  automatique  permettra  notamment à la société d’augmenter sa productivité et sa compétitivité.

Dans le cadre du plan France Relance, cette entreprise est bénéficiaire d’un fond de soutien lui permettant de faire face à la crise actuelle. Le gouvernement et la majorité présidentielle sont déterminés à accompagner nos entreprises en cette période difficile. Nous ferons front commun avec vous !

 

Visite du centre de vaccination de Pontault- Combault : le 18/01/2021. 


Dans le cadre de la stratégie vaccinale, j’ai assisté à l’ouverture du centre de vaccination de Pontault Combault en compagnie du Maire Gilles Bord. 

Je tenais à remercier les professionnels de santé du territoire, les sapeurs-pompiers, les agents de la ville et de l’agglomération pour leur formidable mobilisation. 

Chaque jour, nous montons en puissance vaccinale et nous pouvons nous féliciter d’avoir vacciner plus d’1 million de personnes avant la fin du mois de Janvier 2021 et en dépassant les objectifs que nous nous étions fixés. 

Certes, il y a de l’attente et il y en aura dans les jours qui viennent mais le retard pris est en train d’être jugulé. Il a fallu d’abord livrer les régions très atteintes par la progression du virus (Grand-Est par exemple).

En attendant, nous devons continuer à respecter les gestes barrières et le couvre-feu. Je sais pouvoir compter sur vous. 

AUTRES ENGAGEMENTS

Déplacement au Togo :
Entre le 25/01/2021 et le 29/01/2021. 

Dans le cadre du projet SMI-Muskoka soutenu par l'Agence Française de Développement (AFD), je me suis rendue au Togo en compagnie de mes collégues Mme Fiona Lazaar, M. Patrice Anato et Mme Valérie Thomas. Notre délégation parlementaire a achevé le 29 janvier 2021 une mission d’une semaine par une visite de l’hôpital de Tabligbo (région Maritime), dont la réhabilitation a été soutenue par l’Agence française de développement (AFD). 

Durant ce voyage, nous avons rencontré de nombreux acteurs locaux ainsi que de nombreux responsables politiques dont la Première Ministre Victoria T.Dogbé. Nos échanges ont principalement porté sur la situation de la santé maternelle et infantile au Togo ainsi que sur les engagements de la France pour y remédier. 

Comme vous le savez, je me suis engagée depuis le début de mon mandat sur le plan international dans l’optique de participer au rayonnement mondial de notre beau pays, la France, ainsi qu’à la création de relations bilatérales solides avec nos partenaires et notamment avec nos amis issus du continent africain. C’est la raison pour laquelle je suis membre de deux groupes que sont le groupe d’amitié France-Niger et le groupe de discussion autour de la diplomatie économique avec le continent africain. 
Cette mission au Togo s'inscrit donc dans la continuité de mes engagements en faveur du continent africain et plus globalement en soutien de la diplomatie française. 

 

 

Hommage aux victimes des attentats de 2015 :


Je tenais à rendre hommage à l'ensemble des victimes des attentats barbares qui ont frappés la France il y a cinq ans. N'oublions jamais celles et ceux qui nous ont quittés en janvier et novembre 2015. 

 

Face à l'horreur, nous sommes restés debout. Debout face à la terreur. Debout pour défendre nos libertés et nos valeurs. Nous ne cèderons rien. Jamais. Et nous tiendrons ensemble !

 

Hommage à Marielle de Sarnez :
 

Artisane inlassable du centre, combattante passionnée de l'Europe, Marielle de Sarnez nous a quitté le 13 janvier 2020. 

La France perd une députée de grand talent. Je tenais à lui rendre hommage, à rendre hommage à son engagement à l'Assemblée Nationale notamment en tant que présidente de la commission des affaires étrangères.

Toutes mes condoléances à sa famille et à ses compagnons de routes. Nous perdons une amie. 

Retrouvez son éloge funèbre à l'Assemblée Nationale
 

À VENIR 

- Réforme de la santé au Travail.
- Projet de loi confortant le respect des principes de la République. 
- Poursuite de l'examen du texte sur le respect des principes de la République.

À votre écoute pour échanger

Par mail : michele.peyron@assemblee-nationale.fr 
À ma permanence : 2 rue des tanneries - 77170, Brie Comte Robert. 
Par téléphone : 07 89 61 10 21 





 
 
 
                                             
Lettre d'information - Février 2021 :
Salon de l'agriculture, février 2020.
MICHÈLE PEYRON
               Députée de la neuvième circonscription de Seine-et-Marne

Mesdames, Messieurs, 

C'est avec plaisir que je vous écris une nouvelle fois afin de faire ensemble le bilan de ce mois de février passé à vous représenter en tant que députée.

Ayant pleinement conscience que la vitalité de notre démocratie repose sur l'information des citoyens, j'ai décidé que ce rendez-vous devienne mensuel. Cette lettre d'information nous permettra, je l'espère, de continuer à échanger en ces temps où il nous est difficile de nous rencontrer personnellement et sera l'occasion pour moi de vous partager mes travaux à l'Assemblée Nationale ainsi que mes engagements pour notre circonscription, pour notre beau département, la Seine-et-Marne, et plus globalement pour notre pays.

Comme vous le savez, la pandémie continue de se développer, y compris en Seine-et-Marne, et je vous invite donc à la plus grande vigilance. Continuez à respecter les mesures sanitaires et les gestes barrières. Je sais pouvoir compter sur vous et votre détermination à faire  front commun face à la maladie! 

Depuis le début de mon mandat, je me suis engagée pour la protection des animaux en signant par exemple une tribune contre l'abandon des animaux ou en votant récemment la proposition de loi visant à lutter contre la maltraitance animale. C'est la raison pour laquelle je tenais à revenir sur la mort d'Hercule, un sanglier de 10 mois, qui a été lâchement abattu par un chasseur. Ces images m'ont profondément choqué d'autant plus que ces événements se passent sur notre territoire et je ne peux l'admettre! J'ai immédiatement alerté les ministres concernées à ce sujet car cet homme doit répondre de son acte et son permis de chasse doit lui être retiré. 

La famille d'Alain Martin a tout mon soutien et cela depuis plusieurs années car malheureusement cela n'est pas la première fois qu'ils sont victimes d'actes de braconnage sur leur propriété, véritable sanctuaire pour les animaux!

Je vous invite également à signer la pétition «Justice pour Hercule» que vous pouvez retrouver ici ! Ensemble, le combat pour les animaux continue! 

Respectueusement vôtre,  
Michèle Peyron.

SOMMAIRE

Santé 
- Evolution de la situation du COVID-19. (TousAntiCovid)

À l’Assemblée Nationale
 Projet de loi de programmation relatif au développement solidaire et à la lutte contre les inégalités mondiales.
- Nous agissons pour la santé au travail !

En circonscription 
- Suppression de la taxe d'habitation : promesse tenue !
- Visite du centre de vaccination de l’ancien hôpital de Melun avec Olivier Véran.
- Rencontre avec le nouveau maire de Favières Mr Daniel PATU.

Autres engagements 

- 5 minutes pour comprendre : France Relance.
- La rénovation énergétique de vos habitations.
- Accélérer les alliances stratégiques : Construisons ensemble la France de demain !
- Apprentissage : record historique en 2020!
- Chacun doit être capable de choisir sa vie !
- A nos agriculteurs, MERCI !
- Le fonds de soutien à nos associations !
SANTÉ
Évolution de la situation du COVID-19 :

Contaminations : au 28/02/2021.

➡️  19 952 du nombre de cas positifs journaliers à la COVID-19.

 3 755 968 personnes contaminées depuis le début de l'épidémie. 
 + de 50% des cas positifs correspondent à des variants britanniques. 

Hospitalisations : 

 9 963 nouveaux patients hospitalisés depuis le 22/02/2020. 

Réanimations : 

 1 871 admissions en réanimation depuis le 22/02/2020. 

Vaccination : 

 2 967 937 personnes ont reçu au moins une dose depuis le début de la campagne de vaccination. 

Suivez l'évolution de la situation sanitaire !
Téléchargez l'application STOP ANTI-COVID !
Cliquez ici pour plus d'informations sur la stratégie vaccinale !
À L'ASSEMBLÉE NATIONALE

Projet de loi de programmation relatif au développement solidaire et à la lutte contre les inégalités mondiales.

 

 Avec ce texte, la France entend se donner les moyens de lutter plus efficacement contre les inégalités mondiales et mieux protéger les biens publics mondiaux (en particulier la santé, le climat, la biodiversité, l’éducation). 

✅ Révision des objectifs, des moyens et des modalités d’intervention de la politique française de développement internationale.

✅ Le projet de loi fait de la lutte contre la pauvreté et les inégalités mondiales l’objectif central de notre politique de développement en aidant les pays les plus vulnérables, notamment d’Afrique, à répondre à ces enjeux et à poursuivre leur transition vers des modèles de croissance plus résilients, plus inclusifs et plus durables.

Il s’agit également d’inscrire pleinement la politique de développement dans le cadre multilatéral que s’est fixé la communauté internationale en 2015 avec l’agenda 2030 des Nations unies, l’accord de Paris et le programme d’action d’Addis-Abeba sur le financement du développement.

Dans le cadre de la diplomatie féministe de la France, la politique de développement a enfin pour objectif transversal la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes.

En tant que parlementaire membre du Conseil Interparlementaire du G5 Sahel et engagée sur ces sujets, je tenais à saluer ce projet de loi qui va selon moi dans le bon sens. De Paris à New-Delhi, de Dinan à Abidjan, nos destins sont liés, indissociables. Continuons de faire de la solidarité internationale un pilier de notre politique d’affaires étrangères. Nous avons déjà tenu notre engagement de consacrer 0.55% de notre PIB à l’aide publique au développement. Direction les 0.7%!

J’aurai l’occasion de vous parler de l’aide publique au développement dans ma prochaine vidéo des “5 minutes pour comprendre”. 

Déplacement parlementaire au TOGO, janvier 2021. Rencontre avec la Présidente de l'Assemblée nationale. 
 

Nous agissons pour la santé au travail !


Le 17 février 2021, l’Assemblée nationale a adopté en première lecture la proposition de loi visant à renforcer la prévention en santé au travail. Cette proposition de loi transpose en droit l'accord national interprofessionnel conclu le 10 décembre 2020 en vue de réformer la santé au travail. 

Dans un premier temps, cette proposition de loi renforce la prévention au sein des entreprises en renforçant le contenu du document unique d’évaluation des risques professionnels et permettant de sensibiliser davantage sur les risques professionnels. Elle crée également un passeport prévention qui permettra de suivre toutes les formations suivies par le travailleur sur la sécurité et la prévention. Par ailleurs, la définition du harcèlement sexuel au travail est alignée sur la définition pénale du harcèlement sexuel. 

Enfin, cette proposition de loi permet également de décloisonner les liens entre la santé publique et la santé au travail. Je me suis particulièrement investie sur l'article 23 qui affirme l’importance de la formation pour les infirmiers en santé au travail en rendant la formation identique et de qualité équivalente sur l’ensemble du territoire et en créant le statut d’infirmier en santé au travail. 
Intervention lors de la discussion de l'article 23 de cette proposition de loi, le 17 février 2021.
EN CIRCONSCRIPTION 
 

Suppression de la taxe d'Habitation : promesse tenue !

✅ 2,634millions de ménages ont ainsi bénéficié d’une supppression de la taxe d'habitation en Ile-de-France.

✅ Chaque ménage a économisé 1095 euros en moyenne en 2020.

Conformément à la promesse du Président de la République lors de la campagne des présidentielles, cette mesure d'égalité sociale a bénéficié en priorité aux ménages modestes et aux classes moyennes

Voici les chiffres pour notre région et notre département de la Seine-et-Marne.

 
Visite du centre de vaccination de l’ancien hôpital de Melun
avec Olivier Véran :

Le 08 février, j’ai visité le centre de vaccination à l’ancien hôpital de Melun en présence du ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran. Je tenais une nouvelle fois à saluer l’engagement sans faille de l’ensemble des personnels soignants depuis le début de l’épidémie. 

Par ailleurs, le ministre a reçu ce même jour sa première dose de vaccin AstraZeneca contre le Covid-19. Pour rappel, le vaccin britannique a été homologué en France par la Haute Autorité de santé (HAS) au début du mois de février, mais il n'est pas recommandé pour les personnes de plus de 65 ans. Il doit servir à vacciner en priorité les soignants de moins de 50 ans, dont Olivier Véran fait partie puisqu'il est neurologue de formation.

Le vaccin est le meilleur moyen que nous avons aujourd’hui pour lutter contre cette épidémie et pouvoir sortir de cette crise sanitaire. Je vous invite donc à vous faire vacciner lorsque votre tour sera venu. Ensemble, nous arriverons à endiguer cette épidémie !

Retrouvez la liste des centres de vaccination ici !
 
Rencontre avec le nouveau maire de Favières :
 
Le lundi 22 février, j'ai eu la chance de rencontrer Mr Daniel PATU, le maire de Favières nouvellement élu. Nous avons échangé sur les défis qui attendaient son village, notre circonscription et notre beau département la Seine-et-Marne. Favières est un très beau village, dynamique et rayonnant, j'ai toujours apprécié aller à la rencontre de ses habitants. 
Je tenais une nouvelle fois à le féliciter pour son élection et à lui souhaiter bon courage dans la mission qui l'attend. 
Les maires pourront toujours compter sur moi et ma détermination à les accompagner dans leurs missions. 
AUTRES ENGAGEMENTS
5 minutes pour comprendre : France Relance.

➡️ Retrouvons-nous pour un nouveau format : les 5 minutes pour comprendre. Car vous informer est l'une de mes priorités !

Notre premier numéro sur France Relance.

 France Relance c'est :
✅ 100 milliards d'euros investis dans le territoire national. 
✅ 28 bâtiments publics rénovés en Seine-et-Marne
✅ 17 entreprises bénéficiant du fond de relance en Seine-et-Marne
 

 Avec le plan France Relance, il s'agit aussi de favoriser l'accès à l'emploi des personnes en situation de fragilité.
✅ Sur la période 2021-2022, 4 849 emplois seront créés en Ile-de-France à destination des salariés en insertion ou en situation de handicap ! Vers une société toujours plus inclusive !

 
 
La rénovation énergétique de vos habitations :

Plusieurs citoyens de la circonscription m'ont fait part d'abus de la part de certaines entreprises proposant l'isolation à 1 euro. En tant que parlementaire sensibilisée sur les questions d'urbanisme, je tenais à vous réaffirmer mon engagement à vos côtés et suis de prêt l'évolution de la situation. 

Je vous appelle à la plus grande vigilance et vous invite à choisir des entreprises locales et référencées sur le site de leur fédération. Je vous recommande également de demander des devis sur place pour éviter l'usage de sous-traitants. 

Pour information, dans le cadre du plan France Relance, le gouvernement a mis en place MaPrimeRénov vous accompagnant dans la rénovation énergétique de votre habitation. Le montant de la prime varie en fonction des matériaux et des équipements éligibles dans la limite d’un plafond de 20 000 € pour des travaux sur un logement et pendant une durée maximale de 5 ans.
Retrouvez l'ensemble des aides auxquelles vous pouvez avoir droit 
 
Accélérer les alliances stratégiques :
construisons ensemble la France de demain !
 

Le 16 février, j’ai cosigné une tribune à l’initiative de Cathy RACON-BOUZON (députée des Bouches du Rhône) et du président fondateur du Rameau, Charles-Benoît HEIDSIECK, co-rapporteurs de la mission “accélérer les alliances stratégiques au service de l’intérêt général”. 

Nous sommes convaincus que nous ne pourrons relever les défis futurs qui attendent la France uniquement en mettant en place des alliances stratégiques entre les entrepreneurs, les pouvoirs publics, les citoyens et les associations. Comme nous le répétons, “il est temps de faire tomber les murs, de faire confiance à notre intelligence collective et d’unir nos forces”. 

Continuons à faire vivre nos engagements communs, notre démocratie pour construire ensemble la France de demain ! Une France plus juste et solidaire où aucun ne sera laissé de côté ! Ayons cet idéal en commun !

Retrouvez ici la tribune !
 

Apprentissage : record historique en 2020!

 Porté par la réforme de 2018 et le plan « 1 jeune, 1 solution » lancé en juillet dernier pour aider les jeunes dans la crise, l’apprentissage a connu une hausse de 40% en 2020 dans le secteur privé. En ajoutant les contrats signés dans la fonction publique, la France passe, pour la première fois, la barre des 500 000 apprentis. Une année historique malgré la crise.

 Pour accéder à la plateforme 1 jeune 1 solution cliquez-ici ! 

Trop longtemps dévalorisé au profit des formations généralistes, la qualité de l'apprentissage est aujourd'hui reconnu de tous. 
Dès notre arrivée aux responsabilités, nous avons fait de l'apprentissage le cœur de notre politique en faveur de la formation et de l'emploi. En effet, le gouvernement et la majorité présidentielle sont convaincus que l'apprentissage est vecteur de réussite et d'émancipation. 
Je tenais ainsi à saluer l'engagement des enseignants mais aussi des entreprises qui font confiance à nos jeunes et qui permettent, en les formant, de les accompagner sereinement vers les chemins de l'emploi et de l'insertion. 

A  droite : visite du Lycée agricole Bougainville à Brie-Comte-Robert, le 08 avril 2019.
A gauche : visite de l'Association nationale pour la Formation des Professionnels Adultes (AFPA), le 29 janvier 2019. 
 
Chacun doit être capable de choisir sa vie !

L'égalité des chances est également l'une des priorités du Gouvernement et de la majorité depuis le début du quinquennat : dédoublement des classes de REP et REP+, cordées de la réussite, internat d'excellence...

 Le Président de la République s'est rendu en compagnie de la ministre de la transformation publique, Amélie de Montchalin, à l'IRA de Nantes, pour échanger avec les élèves et les étudiants

➡️ L'ouverture de places au concours de cinq écoles de la haute fonction publique (ENA, INET, EHESP, ENAP, ENSP) pour les élèves des classes préparatoires  « talents du service public ».
➡️ La rénovation entière du dispositif de classe préparatoire avec un label commun « Talents du service public ».

➡️ La création de 1 000 places supplémentaires de classe préparatoires « Talents du service public » accessibles aux étudiants boursiers (passant ainsi à 1700 places)

➡️ Le lancement d’un appel à manifestation d’intérêts pour un maillage territorial des classes préparatoires renforcé, notamment dans les universités.

➡️ L'harmonisation de la qualité des formations dispensées avec tutorat/ mentorat renforcé et délivrance d’un diplôme.

➡️ Le renforcement des aides financières (doublement de l’allocation pour les boursiers qui passe de 2000 à 4000 €, convention avec le CNOUS pour l’hébergement…)

Notre cap est fixé et nous avançons avec détermination sur ces sujets !

Retrouvez mon article à ce sujet !
 
A nos agriculteurs, MERCI !

Il y a déjà un an, le 26 février 2020, j’avais eu la chance et la fierté de rencontrer nos agriculteurs au salon de l’agriculture. Ils font le rayonnement de notre beau département, la Seine-et-Marne, et de notre circonscription. 

Cependant, comme vous le savez, la pandémie de covid-19 a fait que cette année ce salon n’a pas pu avoir lieu. C’est la raison pour laquelle je tenais à travers cette lettre d’information à les remercier une nouvelle fois pour leur engagement sans faille durant l'épidémie. Nous avons pu compter sur vous ! Rendez-vous avec plaisir l’année prochaine au salon de l’agriculture!

Et n’oubliez pas de consommer frais et local !

Retrouvez la tribune que j'ai co-signé contre l'agribashing !
 

Lancement des appels à projets du Fonds pour le développement de la vie associative !


Depuis 2018, le FDVA permet chaque année d’apporter un soutien financier aux associations loi de 1091 ou 1908. 

Les associations peuvent présenter des demandes de subventions pour leur fonction générale et/ou au titre de projets. Ce fonds permet aussi aux bénévoles de se former dans les meilleures conditions. 

 Pour en savoir plus d’informations sur les conditions générales et  le calendrier, cliquez-ici ! 

Pour déposer votre projet, allez sur https://lecompteasso.associations.gouv.fr/login !

À VENIR 
- Proposition de loi Climat/Résilience. 
À votre écoute pour échanger

Par mail : michele.peyron@assemblee-nationale.fr 
À ma permanence : 2 rue des tanneries - 77170, Brie Comte Robert. 
Par téléphone : 07 89 61 10 21 

Réalisation & référencement Comment créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.