Michèle Peyron
Députée de la 9ème Circonscription
de Seine-et-Marne

5 mai 2021. La proposition de loi visant l’égalité économique et professionnelle votée en Commission des Affaires Sociale

Dans l'hémicycle

La proposition de loi visant l’égalité économique et professionnelle votée en Commission des Affaires Sociale !

 

Ce mercredi 05 mai, la Commission des Affaires Sociales a examiné et voté la proposition de loi de ma collègue et amie la députée Marie-Pierre Rixain visant à accélérer l’égalité économique et professionnelle et donc à renforcer l’autonomie économique de toutes les femmes. 

 

Comme je le rappelais dans une tribune publiée le 8 mars 2021 pour la journée des droits des femmes : “N’oublions pas qu’il reste encore beaucoup à faire pour favoriser l’égalité salariale, la mixité et briser le plafond de verre qui règne dans le monde du travail. En France, en 2017, les femmes salariées du secteur privé gagnent en moyenne 16.8% de moins que les hommes pour un même volume de travail. Et les femmes restent aujourd’hui moins de 20% au sein des comités exécutifs et de direction des grands groupes alors qu’elles sont bien souvent plus diplômées. Et 37% des entreprises comptent toujours moins de deux femmes parmi leurs dix plus hautes rémunérations et aucun groupe du CAC 40 n’est dirigé par une femme.  Par ailleurs, nous ne pouvons que déplorer l’utilisation de l’expression “une femme” dès lors qu’une candidature féminine est retenue pour un poste prestigieux. Enfin, nous nous devons de lutter contre les phénomènes d’autocensure qui poussent les femmes à ne pas souhaiter briguer un poste de direction alors qu’elles sont tout aussi légitimes !”. C’est donc un honneur pour moi, en tant que parlementaire, d’avoir cosigné cette proposition de loi de grande avancée. Je tenais à saluer l’engagement sans faille de mes collègues, Marie-Pierre RIxain, Carole Grandjean et Monique Limon, qui portent ces sujets avec conviction et détermination depuis le début de la mandature. 

 

Ainsi, cette proposition de loi, qui sera examinée dans les prochains jours en hémicycle, consacre plusieurs mesures primordiales : 

  • L'obligation de versement du salaire sur un compte bancaire ou postal dont le salarié est le détenteur ou co-détenteur. 

  • L'obligation de versement des prestations sociales sur un compte bancaire ou postal dont le bénéficiaire est le co-détenteur ou le détenteur. 

  • L’extension du dispositif des places réservées aux familles monoparentales bénéficiaires de l’allocation de soutien familial pour leur permettre de travailler.

  • L’obligation pour les entreprises de publier l’index de l’égalité professionnelle ainsi que l’ensemble des mesures mises en place pour favoriser l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. 

  • L'obligation pour les entreprises de plus de 100 salariés de publier chaque année une photographie genrée des 10% de postes à forte responsabilité. 

 

 

De longs chemins ont été parcourus, il reste encore à faire mais nous luttons sur tous les fronts avec conviction. J’ai de l’espoir. J’ai de l’espoir quand je vois le courage de notre jeunesse. J’ai de l’espoir en notre capacité à faire front commun avec la détermination de ceux qui mènent un combat juste. 

 

La navette parlementaire continue sur ce texte.


 


Articles similaires

Réalisation & référencement Comment créer un site internet d'homme politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.